Culture sur raft, en eau profonde ou DWC, flottante

Culture flottantes…   Source : Friendly aquaponics

Je ne vous avais présenté jusque là qu’un type de culture pour les plantes : dans un substrat. Il existe d’autres solutions, largement utilisées pour les systèmes aquaponiques de grande taille et professionnels. On peut aussi les utiliser au jardin, ils présentent un certains nombre d’avantages.

Raft, DWC, qu’est ce que c’est ?

Rafts ou radeaux, une culture flottante

La culture sur raft est un système de culture alternatif à la culture dans un substrat. Les plantes sont en fait posées sur un “radeau” flottant, percé, les racines trempant directement dans l’eau enrichie.

Culture en eau profonde

L’acronyme DWC pour Deep Water Culture, signifie culture en eau profonde. Le lit de culture est du coup constitué d’un simple bassin d’une trentaine de centimètres de profondeur, sur lequel flottent les radeaux servant de support aux plantes.

raft-dwc-jardin

Adaptables dans de petits jardins ….Source : Friendly aquaponics

Les avantage de la culture sur raft ou DWC

Un système de culture simplifié

La culture en bassin d’eau bien oxygénée ne nécessite plus d’organisées des marées, les racines des plantes sont dans l’eau en permanence. Du coup, plus besoin de puisard volumineux pour tamponner les variations de niveaux. Dès que le système devient plus grand, ça devient un gros avantage, le puisard étant le plus souvent enterré…

De plus, le nettoyage est également facilité lorsque les particules s’accumulent un peu trop.. Nettoyer le substrat sur un grand système peut devenir une tâche ingrate et difficile. Là, on se contente d’aspirer les sédiments qui se déposent au fond à l’aide d’un astucieux petit système de siphon…

Enfin, pas besoin d’acheter, de manutentionner et de laver le substrat. Les lits de culture n’ont également pas besoin de supporter le poids supplémentaire du substrat, on peut les structurer un peu moins, ils sont donc moins chers.

Bok-Choy-raft-DWC

De belles racines saines… Source: Friendly aquaponics

Une manipulation des plantes plus aisée

Les plantes sont faciles à déplacer sur leur radeau flottant! On peut même sortir les radeaux des bassin et les installer à hauteur au moment de la mise en place des plantes et pour le récolte.

Dans le cadre d’une opération des maraîchage avec beaucoup de production, cela facilite sérieusement le travail et peut faire la différence entre la viabilité du projet ou non.

Des racines bien oxygénées

Le racines des plantes sont du coup faciles à inspecter. On peut s’assurer qu’elles ne sont pas attaquées, vérifier qu’elles ont la bonne couleur (blanche),  et qu’elles se développent bien.

Pour assurer une bonne oxygénation, il suffit d’amener une pompe à air, du type de celles utilisées dans les aquariums, et faire un apport d’air frais directement sous les racines.

En fin de culture, elles sont très faciles à extraire et à composter directement!

Les inconvénients de la culture sur raft ou DWC

La sécurité alimentaire et les radeaux

Les radeaux sont pour la plupart constituées de plaques de polystyrène extrudé. Apporter ce matériau en contact direct avec l’eau nécessite de s’assurer de son innocuité, et qu’il ne relâche pas de produits chimiques néfastes dans l’eau. Il faut donc être vigilant, les plaques de polystyrène destinées à l’isolation des bâtiments comportent souvent un traitement anti-feu qui contient des substances chimiques toxiques.

Par ailleurs, le bilan en énergie grise des plaques de polystyrène est mauvais, elles nécessitent beaucoup d’énergie à la fabrication. Là encore, si l’un d’entre vous a des compétences pour faire des bilans d’énergie grise, contactez moi svp !

Moins de surface pour les bactéries

Le substrat dans un bac de culture “classique”, de par sa grande surface, a la propriété intéressante d’héberger beaucoup de bactéries. Certaines de ces bactéries effectuent la nitrification, c’est à dire la conversion de l’ammoniac toxique excrété par les poissons en nitrates inoffensif pour les poissons et utiles aux plantes. D’autres bactéries sont en mesure de dégrader les particules solides des excréments de poissons pour les digérer et les transformer en nutriments bénéfiques. Le substrat fixe également les particules en suspension dans l’eau de manière à la garder limpide.

Sans cette action du substrat, il est nécessaire de filtrer ces solides qui viendraient sinon se coller aux racines des plantes et les asphyxier. Les filtres ne sont pas forcément technologiques, il est possible de les fabriquer soi-même, j’y reviendrai dans un autre article.

raft-fabrication

Radeaux de jardin… Source : aquaponic familly

Fabriquer des radeaux

pot-culture-dwc

pot-culture-dwc

Les radeaux eux-même

Il faut donc trouver des plaques de polystyrène (extrudé c’est plus solide) non toxiques. On peut envisager d’autres matériaux ou techniques. Je fais actuellement des essais. Je vous en dirai plus à l’issue.

On utilise en général des plaques d’épaisseur 25-30mm.

Les pots

Les pots “filets” sont largement utilisés dans les systèmes hydroponiques classiques, on peut s’en procurer dans les magasins de culture hydroponique, ou en ligne sans trop de difficulté.

En résumé, la culture sur raft ou DWC, dans quel cas ?

La culture sur raft ou DWC est intéressante à plus d’un titre. Son utilisation est clairement pertinente pour des systèmes de moyenne à grande taille. Elle est presque systématiquement utilisé lorsque l’on pratique l’aquaponie à l’échelle commerciale.

Qu’en dites vous ? C’est un mode de culture qui vous tente ? Avez vous des suggestions ou des expériences à partager ?

 

 

Recevoir notre guide gratuit sur l'aquaponie

ainsi que les mises à jour du blog


Bienvenue, à bientôt dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This
X