Choisir quel substrat utiliser en aquaponie ?

4 Avr, 2014

Galets pour substrat aquaponique

Voici la suite de notre série sur le démarrage d’un système d’aquaponie qui suit cet article sur le choix de la pompe.

Nous allons pouvoir commencer à remplir nos bacs de culture avec un substrat qui soit adapté à nos besoins. Il existe différentes possibilités, voici quelques clés pour faire un choix éclairé.

Les fonctions du substrat en aquaponie

Le substrat rempli une des fonctions du sol qui est d’offrir un espace pour la croissance des racines, il permet aussi d’assurer la fonction de support nécessaire aux plantes.

Pour les personnes pratiquant l’hydroponie, il est essentiel de bien comprendre qu’il existe une différence majeure en aquaponie. Le système étant organique, un certain nombre de processus biologiques sont à l’oeuvre au coeur du substrat. La surface de chaque grain du substrat est le support des bactéries nitrificatrices qui assureront la conversion de l’ammoniac en nitrites puis nitrates. D’autres bactéries assurant la dégradations de déchets organiques (feces, nourriture à poissons non consommées…). Plus la surface offerte est importante, plus cette fonction vitale sera assurée rapidement et le système sera stable.

Enfin, le substrat devra assurer un drainage important, assurant par là-même une bonne circulation d’eau oxygénée et d’air frais en tout point du bac de culture. Ce point est essentiel pour les racines des plantes, mais également encore pour les bactéries nitrificatrices qui consomment de l’oxygène également pour assurer leurs fonctions.

Les qualités d’un bon substrat pour l’aquaponie

  • Le substrat n‘affecte pas le pH, c’est-à-dire qu’il est chimiquement inerte vis-à vis de l’eau du système (voir plus bas).
  • Les “grains” ont une taille relativement régulière, ce qui laisse un bon espace entre eux pour assurer le drainage idéal. Typiquement, une granulométrie (ou calibre) de l’ordre de 10-20  est adaptée (ce qui signifie que les plus petits grains font 10mm et les plus gros 20mm).
  • Il ne se décompose pas avec le temps. Certains substrats organiques peuvent être utilisés et fonctionneront très bien au début. Cependant, il finiront par se dégrader et se colmater. Or il est absolument essentiel que le système reste aérobie, c’est à dire qu’il soit constamment approvisi