Comment votre système d'aquaponie va-t-il passer les vacances sans vos soins attentionnés ?

Vous avez obtenu vos vacances auprès de votre boss, exhumé vos chaussures de rando, retrouvé votre chapeau de paille et votre maillot de bain. Vous avez déposé les enfants chez les grands-parents, confié votre chien à votre meilleur pote, trouvé un voisin pour nourrir les poules… Les vacances se rapprochent. Mais une incertitude vous laisse un poids sur l’estomac… Comment votre système aquaponique va-t-il pouvoir se passer de vos soins attentionnés pendants ces quelques semaines?

Avant tout, votre système doit avoir atteint une sorte de rythme de croisière, de stabilité. Un système en cours de cyclage ou avec une plomberie à peine achevée ne peut pas se passer de vous à ce moment là!

Qu’est-ce qui peut tourner mal ?

Trois événement majeurs peuvent ruiner des mois d’attentions patiente pour établir votre écosystème productif. Il faut à tout prix éviter :

  • Qu’il n’y ait plus assez d’eau dans le système
  • Que la pompe s’arrête
  • Que la qualité de l’eau devienne instable

En dehors de ces événements, votre installlation aquaponique vous acceuillera avec des récoltes abondantes à votre retour et les petits incidents mineurs pourront être réglés à ce moment là.

Je vous propose ci-dessous une checklist des points à vérifier, à parcourir de préfrence deux semaines avant votre départ. Vous pouvez également la télécharger ici pour pouvoir l’imprimer et la garder auprès de votre installation, afin decocher “fait” devant chaque point !

Pour s’assurer qu’il y ait toujours suffisamment d’eau dans le système

  • Vérifiez le niveau avant de partir, faites la mise à niveau en eau si nécessaire, au moins une journée avant le départ afin de vérifiez qu’il n’y a pas de perte, sinon, partez à la chasse aux fuites!
  • Nettoyez les tuyauteries :  circuit de drainage et d’amenée d’eau de chaque élément du système. Avec un coup d’eau sous pression si elle est sans chlore, sinon, utilisez des brosses type lave-bouteille.
  • Ayez en réserve une citerne d’eau de pluie ou d’eau du réseau dégazée pour pouvoir faire la mise à niveau facilement et rapidement si nécessaire.
  • Couvrez vos bassin à poissons (ombre) pour limiter l’évaporation

Pour s’assurer que la pompe ne s’arrête pas

  • Nettoyez également la pompe à eau afin d’éliminer les détritus qui pourraient limiter voire entraver son débit.
  • Sécurisez l’alimentation électrique de la pompe (pas de rallonge mal protégée sous la pluie, ne laissez aucun appareil potentiellement défaillant branché sur le même circuit électrique.
  • Evitez les programmateurs bon marchés qui peuvent vous lâcher à tout instant, changez les piles de votre programmateur s’il en a.
  • Ayez une pompe de rechange sur étagère en cas d’arrêt brutal et définitif de l’autre.
  • Ne coupez pas distraitement l’électricité  en partant!

Pour s’assurer que la qualité de l’eau reste stable

  • La période chaude des vacances d’été peut poser problème, avec l’augmentation de la température, les habitants du système consomment plus d’oxygène, et la capacité de l’eau à en stocker sous forme dissoute est diminuée. Encore une fois, couvrez vos bassins à poissons. A défaut de couverture permanente, utilisez une couverture de survie convenablement arrimée, la réflexion limitera beaucoup l’apport de chaleur. Ajouter un bulleur dans le bac à poisson ne coute pas cher et est une garantie de sécurité supplémentaire.
  • Vérifiez le pH deux semaines avant de partir. Idéalement il est situé entre 6,4 et 6,6. Si vous êtes largement hors de cette fourchette, il vous faut agir. Un article est à venir sur le sujet. Si vous vous trouvez dans ce cas, précisez votre situation en commentaire, je tenterai de vous aider!
  • Vérifiez les taux de nitrite et nitrate. Si les nitrites sont présents, vous devez nettoyer les accumulations de déchets au fond du bassin à poissons. Si les nitrates sont au delà de 80ppm, effectuez un changement d’un tiers de votre volume d’eau à titre préventif, et plantez plus de plantes! Limitez également les apports en nourriture des poissons.
  • Laissez des instruction claires quant à la quantité d’aliments à fournir aux poissons. Mieux vaut pas assez que trop !

Trouvez quelqu’un pour s’occuper de votre installation aquaponique pendant vos vacances.

Il est parfois difficile de demander à un voisin ou proche de venir donner à manger à votre chat… L’aquaponie est un système qui suscite la curiosité. En plus, il a toutes les chances d’être en pleine phase productive, et votre nounou pourra profiter des récoltes abondantes de l’été, ça motive !

Je n’ai pour ma part jamais eu de problème à trouver quelqu’un de confiance pour s’occuper du système pendant mes vacances. Une fois que les points listés ci-dessus ont été réglés, la garde consiste à donner leur ration alimentaire aux poissons au moins tous les deux jours, et vérifier que l’eau coule bien, pas trop compliqué ! Et vous profitez tranquillement de vos vacances l’esprit tranquille…

Si vous vous posez d’autres questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire ci-dessous, je tenterai d’y aporter une réponse! Faites nous également part de vos propres expériences heureuses ou malheureuses.

Enfin, si cet article vous a plus, aidez nous! Partagez le avec vos amis ou sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous!

Recevoir notre guide gratuit sur l'aquaponie

ainsi que les mises à jour du blog


Bienvenue, à bientôt dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This