Récoltes aquaponiques d’automne

5 Commentaires

  1. Greg

    Bonjour,
    les commentaires – intéressants- se sont perdus lors de la migration pour le “toilettage du site”. Je remet cela ici, mes excuses au commentateurs :

    Christian :
    Bonjour,
    pour l’équilibre bactérien dans ce genre de système, je peux comprendre, mais qu’en est il des mycorhizes (champignons) ? je ne vois pas comment peuvent vivre et se développer les mycorhizes dans ce genre de sol sachant qu’elles ont besoin d’un milieu très aéré. Les mycorhizes sont pourtant une chose essentielle pour une bonne croissance équilibrée des végétaux. as tu déjà repéré des mycorhizes dans ton substrat ?

    Greg :
    Bonjour Christian, merci pour ton commentaire.

    Selon les types de sols et terroirs, l’actvité microbiologique est à dominante bactérienne, ou mycorhizienne… Ici c’est clairement bactérien.

    Ce qui n’exclut pas automatiquement les mycorhizes. Je dois dire que je n’en sais rien. Je ne sais pas les observer à l’oeil nu. Pour des plantes en sol, tu y arrives ?

    De ce que je comprend des mécanismes d’actions des mycorhize, elles aident essentiellement la plante à accéder plus facilement aux nutriments. Ici les nutriments sont en solution dans l’eau, ce qui garantit l’accès direct pour les plantes. Vu les résultats obtenus, j’imagine que ça leur suffit…

    frantzi :

    Bonjour avez vous des recettes d’engrais organiques je connais les engrais à bases d’orties,consoudes etc .La j’ai rentré mes tilapias et j’essaye de la reproduction.Merci

    Réponse
  2. Henri

    Bonjour
    Souhaitant créer mon système aquaponie, j’ai découvert votre site très bien conçu et très didactique.
    Je voudrais faire du 100 % bio de l’alimentation des poissons à celle des plantes. A ce sujet, j’ai une interrogation : en effet les plantes vont utiliser les nitrates produits par les poissons mais il faut d’autres éléments : phosphore, potassium,oligo-éléments…Le phosphore peut être apporté par la poudre d’os, le potassium par la cendre fine de bois , les oligo-éléments par le purin d’ortie, etc… A priori ces éléments ne sont pas nocifs pour les poissons mais avez-vous une expérience des proportions de ces éléments ?
    Cordialement.

    Réponse
  3. Pascal

    Bonjour, je commence à regarder depuis peu le principe de l’aquaponie… N’ayant pas de possibilité d’en créer chez moi, je ne fais que prendre toutes les infos que je peux trouver
    Je vois beaucoup de pionniers parler de l’installation des bactéries, étant aquariophile, lors du lancement pour mes aquariums afin d’introduire mes poissons, j’utilise un produit appelé “BioDigest”. Son but est d’activer la colonisation des support bactérien (donc ici le substrat!!!) et ainsi d’avoir une biologie plus stable, plus rapidement.

    Avez-vous pensé d’en parler à des aquariophiles?

    Sinon belles vidéos, je suis!!!

    Bien à vous

    Réponse
  4. Zuliani

    Bonjour,
    Après avoir bien poussé l’été en aquaponie ne pousse plus maintenant. Peut-être un manque de nutriments. J’utilise mon bassin de 9m3 avec seulement 6 grosses truites (6 kg ). Je vais rajouter une trentaine de truitelles maintenant. J’ai une excellente filtration par ruissellement.
    Merci de vos conseils.

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Zuliani,
      Votre bassin est très grand, difficile de faire monter suffisament la concentration en nutriments pour les plantes dans l’eau…
      Cordialement,
      Greg

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Déc, 2014

Recolte aquaponique en octobre : celeri,tomate,poivron,concombre

Les récoltes d’un système d’aquaponie sont surprenantes par leur abondance ! Une fois le système mis en place, ça pousse fort, et sans trop d’efforts… Je vous montre ceci en image et en vidéo, un jour d’octobre, les récoltes à la maison…

L’aquaponie : un système intensif et productif…

…sur une longue période de l’année. On a tout intérêt à abriter son système en serre, et bénéficier ainsi de sa forte productivité sur une longue période de l’année. Je vous avais détaillé les raisons dans une série d’article précédente : créer un mirco-climat pour votre système d’aquaponie. Du coup, les plantes sont dans des conditions favorables à la fois grâce à la technique de culture employée et grâce à la serre. Alors que les potagers alentours ont déjà vu leurs plants de tomate par exemple, mourir sur pieds, les plants du système d’aquaponie continuent à envoyer de nouvelles pousses et nouvelles fleurs.

Encore de belles récoltes en octobre

Après avoir récolté tout l’été, les plants sont encore productifs. Du coup, en octobre, on a encore des tomates, des aubergines, des concombres, des poivrons, des piments doux et forts, du céleri, du cresson, du basilic et autres aromatiques à foison… Ce sont les récoltes d’été et d’automne… Les récoltes d’hiver se profilent également : salades, choux, cresson encore… Voyez (en plein écran) ce que ça donne en vidéo ci-dessous !

Les plantes poussent largement et sans efforts. Il reste à s’organiser correctement pour assurer un bon roulement sur l’année. J’y travaille…

 

Productif et pourtant immature et avec peu de poissons

Le système que vous voyez chez moi dans la video ci-dessus est tout neuf. C’est la version familiale, grand format et améliorée de celui que j’avais avant. Du coup, il a encore peu de poissons, et en conséquence peu de nutriments disponibles pour les plantes ! Il faisait chaud cet été, et ce n’est pas la bonne période pour amener des alevins dans le système. Du coup, les premiers ne sont arrivés que début septembre… Or en aquaponie, la quantité de fertilisants pour les plantes est directement proportionnelle à la quantité de déjections de poissons

De l’aquaponie sans poissons, ou bioponie…

Du coup, le système a tourné tout l’été avec des potions maisons préparées exclusivement à partir de végétaux frais collectés dans mon jardin… Il est déjà possible de faire pousser des légumes à partir d’engrais 100% organiques !

Plus un système est mature, plus l’apport en nutriments est équilibré

Il faut plusieurs mois à un système aquaponique pour accumuler la quantité et la diversité de nutriments nécessaires à son fonctionnement optimal. En effet, il faut un certain temps pour “affiner” l’eau, pour bâtir les colonies de bactéries bénéfiques, pour accumuler un stock de nutriments sous forme organique… Ensuite, les plantes piochent les nutriments dont elles ont besoin facilement dans l’eau, et peuvent bâtir l’ensemble des molécules complexes qui font la qualité d’un fruit ou d’un légume. Ceci pour vous dire de ne pas vous décourager si vos premières expériences ne sont pas à la hauteur de vos espérances.

Du coup, les récoltes déjà très honorables et goûteuses que vous avez vu en vidéo ci-dessus ne sont que les balbutiements du système! Je vous tiens au courant  des évolutions

;-)

Si vous avez des questions ou commentaires, n’hésitez pas à poster ci-dessous ! Et partagez autour de vous si ça vous a plu…

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X