Gérer la fin de saison, maintenance annuelle

7 Commentaires

  1. henri

    Salut Greg !
    J’espère que tu vas bien.

    – As-tu essayé des boutures de tomates inter-annuelles. J’avais essayé dans ma cave, il y a plusieurs années. Cela fait de longues tiges blanches (un peu comme les patates qui germent). J’ai fini par les balancer avant la fin de l’hiver mais je me dis que je devrais renouveler l’expérience dans une serre bien éclairée.

    – En hiver, tu pourrais développer des plantes aquatiques locales comme le cresson ou la massette qui sont alimentaires, ou faire un max de boutures de saule (sauf incompatibilité de l’auxine avec les poissons), et mettre tout ça au compost au moment des semis de printemps ; c’est toujours ça de gagner.

    À plus

    Réponse
    • Greg

      Salut Henri!
      Merci pour le commentaire (celui là bien reçu 😉 )
      J’avais envisagé de maintenir les plants de tomate tout l’hiver pour voir si j’arrivais à les pousser pour la saison suivant… Cela arrive parai-il au Mexique. En France, après recherche, on parle de dégénérescence sur un même plant. Du coup j’ai tout jetté au compost.
      Au moment de faire de même pour les poivrons et aubergines, j’ai encore eu envie d’essayer…. Du coup j’ai sorti les plants, sévèrement taillé parties aériennes et racines, ceci pour plusieurs plants et différentes configurations de bac de culture… Je vous parlerai des résultats de ces expériences au printemps!

      Hiver comme été, j’ai du cresson des fontaines en culture, ça pousse de manière constante et prolifique… Je viens encore de composter une dizaine de kilos de cresson malgré les partages autour de moi, je pense que j’en ai trop planté…

      Pour le saule, c’est une idée, je n’en ai pas à proximité mais ça me dirait bien de tenter…

      Merci Henri, à bientôt !

      Greg

      Réponse
  2. mathilde

    Toujours aussi passionné par tes projets.
    cela fait plaisir à voir.
    Bises Mathilde

    Réponse
    • Greg

      Salut Mathilde !
      Toujours à fond oui !
      Bises

      Greg

      Réponse
  3. Paul

    Bonjour Greg!

    je planifie ma serre solaire passive aquaponique depuis plus d’un an maintenant et je parcoure régulièrement ton site qui est très bien fait.
    J’ai bien remarqué que tu en a construit une, mais je n’en aperçois que certains coins sur tes photos ou tes vidéos. Serait-il possible que tu fasses un article plus détaillé dessus pour pouvoir comparer les designs? De type : dimensions, plans, matériaux utilisés, raison du choix de ceux-ci, orientation de la serre, dimensionnement des différents bacs, réglementation en vigueur (as-tu fait une déclaration de travaux?), isolation, éléments potentiellement perturbateurs autour de la serre (arbres, …), coût global, durée des travaux, analyse critique une fois construite (points forts/ faibles, et si c’était à refaire…) …

    J’attends la suite avec impatience, et surtout, continue comme ça!

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Paul!
      Ça fait plusieurs jours que je sais que je te dois une réponse, mais que de questions ! 😉
      Je n’arrive pas à te faire une réponse simple du coup. Je prévois effectivement de parler plus en détail de la serre. J’exposerai pourquoi elle est faite comme ça, et comment je m’y suis pris… Je pense que ça me prendra plus d’un article, du coup. Je ferai une série…
      Pour le recul, je n’en ai pas encore assez, et de toutes façons, les choses évoluent encore. Mais promis, je vais y venir, et dans les détails!
      Merci pour tes encouragements,
      Greg

      Réponse
  4. Olivier

    Belle vidéo, dis moi pour gerer l’hiver as tu pensé a cultiver des “micro-green. Voir pourquoi pas installer un extracteur histoire de faire baisser le taux d’humidité et un ventillo pourquoi pas pour un bon brassage de l’air.
    Vivant dans les bouches du rhone a 480m de haut, j’ai du faire un choix :mi lumiere en ete sinon j ai une forte hausse de l’humidite ambiante. De plus ma serre etant située entre un lilas, un arbuste inconnu et à 6m d’un chêne. Le vent est fortement cassé par le branchage, la température indoor est du coup assez stable. Le micro-climat generé entre les arbres permet d’avoir moins de neige durable.
    Pour la temperature l’hiver, j’ai installé une “pseudo butte” (4m de long sur 50cm de haut) de compost fortement chargé en matière sêche. Ma serre n’etant pas tres large (3m) j’obtiens un bon degagement de chaleur.
    Pour ce qui est de photos/videos: je ne post pas, enfin plus, je me suis fais volé le panneau solaire il y a 2 ans du coup truites mortes et plantes ont souffert d’un stress hydrique violent.
    A termes moi j envisage d’arreter la culture en terre, trop physique et tres aléatoire pour la remplacer par 2 serres en plus, augmenter la taille de mon verger et aussi créer un poulailler.
    D’ailleurs connais tu les statues pour les fermes semi-urbaines en france?

    bonne saison.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Déc, 2014

Une vidéo pour vous montrer le retrait des plants en fin de saison. C’est une des deux grosses étapes de maintenance annuelle du système d’aquaponie. Vous allez voir, l’entretien d’un système d’aquaponie, ce n’est pas si terrible…

Vous avez aimé ? Faites passer…

 

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X