Bilan après les vacances – les belles plantes de l’été

tomate-aquaponie-7

11 Commentaires

  1. SALMON Mathieu

    Bonjour, j’habite Castres (81). Dès que je serai remis de mon opération du genou, je m’y mettrai. J’y réfléchis depuis plusieurs mois grâce à votre site. Je vous présenterai mon projet familial dès que je l’aurais modélisé pour avis.
    Bonne rentrée. Mathieu

    Réponse
    • Greg

      Ok Mathieu,on attend de vos nouvelles !
      Cordialement,
      Greg

      Réponse
  2. Xavier

    Merci pour ce bilan très utile et super clair !
    Bonne continuation !

    Réponse
    • Greg

      😉 Merci!

      Réponse
  3. Dzela

    Une envie folle de m’y mettre ! j’y pense depuis quelques mois, j’ai déjà la cuve pour le bassin, une serre d’environ 50 M2, des poissons dans la rivière à côté de chez moi. Il me manque une bonne pompe et les bacs. J’hésite sur l’achat de la pompe j’ai peur de me planter sur le choix. Dès que j’ai les moyens, je passerai bien faire un stage découverte chez vous, je suis du secteur Angoulême donc pas trop loin. A bientôt et merci pour votre travail passionnant

    Réponse
    • Greg

      Merci Dzela !
      Vous serez bienvenue à la prochaine session de formation. Il semble qu’il ne vous manque plus grand chose pour passer à l’action !
      Au plaisir de vous rencontrer,
      Greg

      Réponse
  4. Henri Louyer

    Bonjour Greg. J’espère que tu as passé de bonnes vacances. Merci pour cette vidéo.
    Questions : Tes carpes amour, donc herbivores, comment tu les nourris ? Si j’en crois internet, leur système digestif est incomplet, elles chient beaucoup de matière organique. Est-ce que que ça ne va pas encrasser ta pompe ?

    Réponse
    • Greg

      Salut Henri,
      Mes carpes amours mangent des granulés à base de céréales, mais aussi divers végétaux frais : lentilles d’eau, trèfle, consoude, etc… Elles polluent effectivement pas mal. J’ai intégré des filtres dans mon système, qui gèrent assez facilement ça. Pas trop d’inquiétude pour a pompe, elle est capable de prendre des grosses particules, et je me tient à mon petit nettoyage mensuel…
      A bientôt!
      Greg

      Réponse
  5. FrédéricDuManoir

    Salut Greg, j’ai supprimer les plans de courgettes, leurs réseaux racinaires sont très volumineux il prennent quasiment le totalité du BE, à tel point que je les laisse en bac pour l’heure craignant d’endommager les réseaux des autres plantations si je les retirais, les énormes vers de terre s’en régaleront (ça aussi c’est surprenant ils ont même colonisé les racines des fraisier qui ne trempent que dans l’eau) . Du coup les légumes mieux ensoleillés croissent et mûrissent.
    Je peaufine le concept de la serre en polycarbonate.
    Quelle aventure…. cordialement Frédéric

    Réponse
  6. Denis

    Bonjour Greg,
    Je suis de Marmande
    Peux t’on produire son aliment végétal pour les poissons en incorporant du tourteau de tournesol et colza ; j’ai une presse à huile et je voudrais faire de l’aliment pour l’aquaponie et à partir de l’aquaponie ?
    Quel type de plantes je pourrais planter pour avoir une ration équilibrée pour les poissons
    Au plaisir de te lire
    Cordialement

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Denis,
      Tournesol et colza peuvent surement rentrer dans la composition d’un aliment. Mais la formulation d’un alimentéquilibré est assez complexe ! Je ne sais pas faire.
      Par ailleurs, tu ne peux pas produire des plantes pour nourrir les poissons qui produisent les plantes….
      L’aquaponie est un système fermé. Il te faut un intrant si tu veux avoir un sortant (une production)…
      “Rien ne se perd, rien ne se crée…tout se transforme ! ”

      Cordialement,
      Greg

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 Août, 2015

Kits d’aquaponie prochainement disponibles…

Aujourd’hui, pas d’explications trop générales, je vous fait plutôt un petit bilan personnel de notre été en aquaponie.

Au retour de vacances, après 15 jours d’absence, on se demande un peu dans quel état on va retrouver notre écosystème à l’arrivée…

J’avais pris toutes les précautions nécessaires avant de partir. Et tout le monde va bien ! Les poissons en pleine forme, les plantes toujours un peu dans l’exubérance… On en profite pour faire le bilan des succès et difficultés de l’été.

La chaleur apporte son lot de difficultés

Cette saison a été exceptionnelle de chaleur dans notre région. Et ça dure depuis trois mois. Super pour le tourisme et les longues soirées entre amis ! Un peu moins pour notre écosystème de production de nourriture autonome…

Ma sonde de température à l’ombre à l’extérieur de la serre a vu passer quelques fois la barre des 40 degrés… Cela a plusieurs effets pervers :

  • La température de l’air dans la serre monte fort, bien souvent au delà des 38° qui est une sorte de limite maximum. Au delà, les plantes ferment les pores de leurs feuilles (stomates), et leur croissance est ralentie. Note personnelle : le système d’ouverture dans ma serre est insuffisant… à bricoler à l’automne.
  • La température de l’eau monte également : entre 24 et 27 degrés quasiment tout l’été. Or plus l’eau est chaude, moins elle peut contenir d’oxygène dissout. Mes plantes dans les bacs de substrat qui se passent très bien de marées tout le reste de l’année ont eu plus de difficulté au plus fort de la chaleur.
  • J’ai laissé l’enfant jouer avec le pulvérisateur rempli d’eau qui m’a servi à chasser quelques pucerons. Toutes les plantes brumisées en plein soleil par forte chaleur se retrouvent avec les feuilles grillées…

Les récoltes sont toujours aussi abondantes et goûteuses

Malgré ces quelques bémols, la saison a encore été superbe, avec de nombreuses réussites. Beaucoup de photos ci-dessous, cliquez sur les diaporamas !

Les piments, piments doux et poivrons

C’est une de mes récoltes préférées qui fonctionne très bien en aquaponie. Les piments et poivrons on donné abondamment tout l’été. En diversifiant les variétés, on a de tout : piments doux, piments forts, poivrons verts, jaunes, rouges…Nous avons eu une fois la surprise de nous tromper entre deux variétés de piments qui se sont avérés bien piquants au lieu de doux.

En cuisine, c’est un régal très parfumé : crus en salades, marinés, à la plancha ou bien confits à la sauteuse…

Les tomates

Conduites sur une tige, les tomates produisent également sur une longue période. Avec des plants en bonne santé qui ont démarré fort, aucun souci de maladies cette année. Elles peuvent se révéler envahissantes si l’on ne s’en occupe pas quelques temps (voir la vidéo en tête d’article). A notre retour, on prélève une salade de tomates pour dix personnes sur un pied facilement…

Les aubergines

Les aubergines ont également bien donné cette année avec une production conséquente et bien étalée dans le temps. Le caviar d’aubergine sur petit toast accompagne très bien les apéros tardifs !

Les herbes et autres

Les aromatiques comme les basillics ou ciboulette sont disponible à volonté. Plus on coupe, plus ça repousse fort…

Les carpes apprécient la chaleur de l’été

Les carpes confirment par leur activité et leur bon appétit que la chaleur estivale leur convient bien. Elles ont bien grandi cet été, nous les garderons surement une saison de plus en attendant que les prochains alevins de truite grossissent un peu. Ci dessous un petit extrait vidéo des carpes dans leur bassin. Pas faciles à filmer, elles n’apprécient pas trop la nouveauté et les intrusions dans leur bassin !

 

Voilà, l’été a été beau, on se prépare à transplanter les plants d’automne pour assurer un approvisionnement en légumes frais et sains tout l’hiver… C’est un bon moment pour démarrer un nouveau système d’aquaponie pour qu’il atteigne sa pleine maturité dès la sortie de l’hiver prochain ! Ca vous dit ?

Et vous, avez vous eu des succès aquaponiques cet été ? N’hésitez pas à m’envoyer quelques photos à travers le formulaire de contact, je publierai les plus belles dans les commentaires sous l’article

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X