Aquaponie: ajoutez des vers de compost…

13 Commentaires

  1. Fuhrmann

    bonjour

    j’ai une question( en réalité plusieurs) faut -il filtrer l’eau qui vient du bac des poissons

    Merci

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Fuhrmann,
      La réponse est… ça dépend! Tout ce qui est filtré est perdu pour le système…. Un bac de culture filtre en partie, mais a une capacité limitée.

      Donc, si le système est relativement peu intensif, il n’est pas nécessaire de filtrer. Si au contraire il devient très intensif, il faudra filtrer, et chercher dans la mesure du possible à réutiliser les matières filtrées. Il y a des stratégies pour ça…

      En bref, si tu commences avec un petit système avec des bacs de culture emplis de substrat pas besoin de filtrer…

      N’hésite pas à poser d’autres questions!

      cordialement,
      Greg

      Réponse
  2. Fuhrmann

    Merci
    j’ai démarré cette année avec 16 tilapias de 2 cm . Maintenant les plus grands ont presque 20cm impressionnant de voir comme ils grandissent. Je vais les rentrer, dans ma serre pas possible en hiver. Je lis tous les articles, dans le futur une serre bioclimatique et essais de reproduction des tilapias . en tout cas intéressant l’aquaponie.

    Réponse
    • Greg

      Ah Fuhrmann,

      Tu n’est pas débutant alors! En combien de temps cette croissance ?  Quel type d’installation, et surtout, dans quelle région ?

      Le tilapia est gourmand en chaleur… tu chauffes l’eau ? J’ai construit une serre bioclimatique, j’enregistre tous les paramètres de températures/hygrométrie en plusieurs point du système et aussi dehors. J’aurais des données à partager cet hiver….

      Au plaisir de te revoir sur le site,

      Greg

       

       

      Réponse
      • Fuhrmann

        La région l’alsace. Débutant cette année j’ai acheté sur le bon coin la fameuse tonne à eau et après avoir passé l’hiver sur divers site , j’ai fabriqué le fameux siphon avec un pot en verre et un bout de tuyau . Les tilapias je l’ai achetés en Allemagne sur un site aquaponie , 2 euros pièces ,la livraison un peu difficile il expédiait pas en France .J’ai une résistance pour chauffer les nuits fraiches, mais provisoire. La croissance 4 mois mais les femelles sont plus petites. Je vais les mettres dans la cave,fin septembre, avec une deuxième cuve et faire un piquage sur les conduites du chauffage central avec un serpentin, surement moins chère que la résistance. Pour en revenir à mes résultats de cultures, sa pousse mais pas de grande récolte cela viens je pense du fait que les poissons étaient trop petit au départ. LE tout en 5 mois, quand même satisfait de l’expérience. A plus et merci pour les articles.

        Réponse
        • damien

          bonjour je ne trouve pas de tilapia en France
          pourrais-tu me passer l adresse du site allemand ?
          ou peut etre pourrais tu me vendre quelques alevins de ton systeme ?
          cordialement
          damien et Géraldine
          damienbichon@msn.com

          Réponse
          • stef

            bonjour, pourquoi cet intéret pour les tilapias? Sur le net, presque tous les systèmes aquaponiques tournent avec tilapias. Pour nos contrées, les carpes ou les truites sont mieux adaptées à nos climats. Perso, je trouve la truite plus intéressante. Je vais me construire un système à deux viviers de truites, des adultes et des jeunes.
            cordialement
            Stef

          • Greg

            Bonjour Stef,
            Merci pour ton commentaire.

            Tout à fait, les carpes et les truites sont bien adaptées à nos régions. La température d’eau adéquate pour du Tilapia nécessite en plus de chauffer… ce qui peut vite devenir énergivore.
            Mais le tilapia a quelques avantages de taille :
            – Il grandit très vite
            – Il a une très bonne qualité gustative
            – Il est omnivore
            – et non des moindres : il peut se reproduire dans des bacs tels que ceux que nous utilisons!!!

            Cordialement,
            Greg

        • Eloy

          Bonjour je serai également intéressé par le site allemand pour la vente de Tilapias. Je vous laisse mon adresse mail pour la réponse: eloyc42@yahoo.fr
          Cordialement.

          Réponse
        • JEAN-PAUL KNORR

          Bonjour, J’ai démarré l’aquaponie il y a quelques mois mais je n’y arrive pas: les plantes ne poussent pas étant donné un taux de nitrate faible. J’habite en Alsace et aurais besoin de conseil. Jean-Paul 0670110500

          Réponse
  3. Bonicki

    Bonjour,

    J’entends parler de bactéries, devrais-je en mettre dans mon système? et quoi? Comment?

    Avec mes remercîments.

    Ps : votre site est simplement génial ! Merci pour tous les renseignements que j’ai pu récolter grâce à vous…

    Réponse
  4. Antonin

    Salut, merci pour le site très riche et les articles toujours aussi bien documentés.
    Pour trouver gratuitement des vers de compost à proximité : https://plus2vers.fr/
    A+
    Antonin

    Réponse
  5. Serge Saje

    Bonjour
    Pourriez vous me dire pourquoi on peut introduire des vers de compost et non pas des vers de terre
    Cordialement

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 Août, 2014

Eisenia fetida ou ver de compost

Un système d’aquaponie est un écosystème naturel recréé artificiellement. En tant que pilote et premier bénéficiaire des surplus générés, notre rôle est de l’aider à trouver un équilibre. Plus les interactions au sein de ce système seront complexes (et pas forcément compliquées) et diverses, plus il tendra vers la stabilité. Dans la quête de cet objectif, on peut trouver des alliés assez inattendus…

Une des problématiques avec les système de culture à substrats est le risque qu’ils se colmatent petit à petit. Cela aurait pour effet de créer des zones anaérobies néfastes à une bonne nitrification (aérobie), et mal desservies par les flots de nutriments apportés par l’eau en circulation. Les éléments susceptibles de provoquer ce colmatage peuvent être des débris de racines mortes, des particules solides issues de déjections de poissons, des feuilles ou fleurs fanées, etc…

Des auxiliaires bien utiles

Dans le sol, les vers du compost (attention pas des vers de terre) effectuent ce travail de décomposition des matières organiques en surface. Ils sont tout à fait capable de l’effectuer également dans les bacs de culture de notre système d’aquaponie. Il participeront ainsi à la bonne dégradation des déchets organiques, et à garder un système propre. On les embauche en quelque sorte à “faire le ménage”. Il viendront en complément des bactéries présentes dans le système aider à digérer les déchets pour les rendre solubles et assimilable par les plantes.

Les vers vont-ils se noyer ?

En fait, les vers respirent par la peau, qui doit toujours rester humide. D’expérience, je vous confirme qu’ils peuvent tout à fait vivre et prospérer même en étant constamment immergés, tant que l’eau est suffisamment oxygénée… c’est le cas dans votre système d’aquaponie!

Dans mon premier système, j’avais introduit seulement quelques dizaines de vers. Il se sont multipliés, et au démontage, il y en avait des centaines dont je ne soupçonnait pas l’existence…

 

 

Ou se procurer les vers ?

Les vers qui nous intéressent sont ceux qui dégradent la matière organique en surface Eisenia fetida, ou Eisenia andrei. Si vous avez déjà un lombricompost,ou un compost naturellement habité par des vers de compost (et non des vers de terre, j’insiste), il vous suffit d’aller en récupérer une poignée. C’est ce que je vous montre dans la vidéo ci-dessus.

Sinon le mieux est d’en récupérer dans votre entourage. De plus en plus de gens recyclent leurs déchets organiques à l’aide de lombricomposteurs, c’est une solution très adaptée en ville notamment pour les personnes en appartement. Enfin, on en trouve facilement sur internet, et de plus en plus dans des boutiques de jardinage.

Vers de compost dans le substrat d'aquaponie

Comment les introduire ?

Tout simplement en les posant en surface du substrat. Ils n’aiment pas la lumière, et se dépêcheront de s’enfoncer dans les profondeurs sombres et humides…. et vous ne les reverrez plus !  On les voit apparaître lorsque l’on déracine une grosse plante comme dans l’image ci-dessus.

C’est donc une manoeuvre très simple et efficace pour contribuer à garder nos bacs de culture propre et bien oxygénés. Le travail des vers vous permettra de repousser le temps entre deux nettoyages…

 

N’hésitez pas à demander des précisions ou faire part de vos suggestions et expériences. Et si cet article vous a plu, aidez nous en le partageant !

Photo de couverture par Tony Foster

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X