Je suis allé la semaine dernière parfaire ma formation en aquaponie auprès de Ryan Chatterson, de Chatterson Farms en Floride. Je vous avais déjà parlé de lui dans cet article sur le goût. J’ai pu voir ses résultats de mes yeux, c’est exceptionnel.

Une jolie ferme, rentable et de belles personnes, avec des valeurs fortes. A beaucoup d’égards, cette ferme est un modèle qui devrait être répliqué. Je reviendrai sur les raisons dans un autre article.

Dans la vidéo suivante, je vous emmène en visite, avec en prime une interview de Ryan, le porteur du projet.

Visite de la ferme aquaponique en vidéo – Interview de Ryan Chatterson

Le lien du site officiel de Chatterson Farms.

 

Ci dessous une transcription de l’interview pour ceux qui n’ont pas accès à la vidéo :

-Ryan, merci de nous accueillir sur ta ferme.
-Bien sûr.
-Pourrais-tu nous présenter un peu ce que tu fais ici?
-Bien sûr. En fait nous avons bâti une ferme aquaponique pour fournir nos clients locaux. Nous l’avons fait avec l’envie de créer des produits propres, frais, de qualité vraiment supérieure. Nous n’avons pas ici de label pour les produits sans pesticides dans les épiceries. D’ailleurs beaucoup de gens ici pensent que c’est le cas des produits labellisés « organiques » (NDT alors que non).
Localement, les gens accordent beaucoup de valeur à des légumes de grande qualité nutritionnelle et également à des produits propre, sans pesticides.
Donc nous sommes venus ici, c’est ici que ma femme a grandi, et nous avons décidé d’installer l’activité ici.
-Qui sont tes clients ?
-En ce moment, nos clients sont un CSA (NDT équivalent de l’AMAP en France), et je fais des livraisons à domicile à plus de 40 familles différentes localement. Nous fournissons également trois restaurants locaux, ainsi que deux marchés de producteurs avec les excédents de production de le semaine.
-Peut-on en vivre ?
-Oui, on peut. J’ai quitté un travail assez bien payé pour poursuivre ce rêve. Nous avons réussi à faire des bénéfices dès la première année et nous n vivons bien aujourd’hui.
Dès la première année !
-Donc tu n’utilises aucun pesticide, pas de traitements…
-Non, nous utilisons seulement du bicarbonate de potassium (NDT alimentaire), rarement pour les problèmes de mildiou, mais à part ça, nous ne pulvérisons que de l’eau propre, de l’eau de puits, sur les plantes.
-Tu fais aussi des designs pour les gens, tu fais des formations…
-J’ai aussi fait un peu de consulting pour des projets à petite échelle, j’i ouvert cette activité sous un autre nom « Aquaponic Engineering & Design », mais on s’est concentrés surtout sur la ferme, j’avais besoin que la ferme tourne de manière robuste et sans problèmes. Je ne voudrais pas vendre une idée avant d’avoir résolu tous les problèmes. Donc une grande partie de ce que j’ai fait les deux dernières années, ça a été de faire tourner la ferme. La formation que tu suis maintenant, c’est la première, mais je suis sûr que nous en ferons d’autres dans le futur. Mais ce ne sera jamais le coeur de l’activité. Nous sommes des fermiers, et nous y arrivons bien, nous voulons continuer à développer ça et le développer dans d’autres communautés.
-En tous cas, je voudrais te remercier de partager cela et comment tu as réussi. Je suis sûr que nous pouvons reproduire cela à travers le monde, en Europe particulièrement ou nous en avons besoin !
-Oui, en particulier…
-Merci
-Merci heureux de t’avoir rencontré

 

N’hésitez pas à diffuser cette vidéo autour de vous, et à partager vos impressions!

 

 

Recevoir notre guide gratuit sur l'aquaponie

ainsi que les mises à jour du blog


Bienvenue, à bientôt dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This
X