Tout simplement : commencer l’aquaponie

82 Commentaires

  1. vincent Pereyre

    bonjour
    je trouve votre idée très intéressante. Juste un truc qui me vient à l’esprit, comme je suis cuisinier et que je m’intéresse à la permaculture, j’ai lu dans le manuel de bill mollison je crois, qu’il était possible d’élever des petits poissons pour faire des fritures comme cela se fait en Asie, alors si on pouvait réfléchir à ce type de poisson, je serai ravi. Autrement les poissons rouges, ça ira très bien.
    J’attends votre prochain article avec impatience.
    vincent

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Vincent, et merci!
      Il est sûrement possible de faire des petits poissons, je ne vois pas d’objections. On peut partir sur des espèces locales en France, soit des gardons, ou ablettes. Ces idées de petites fritures me donnent envie!

      Les alevins sont par ailleurs assez facile à trouver, car ils sont utilisés en vif par les pêcheurs en tant qu’appât. Je ne suis pas trop renseigné encore là-dessus, mais j’avais l’intention d’en élever pour nourrir de plus gros poissons dans mon futur système…

      Vous démarrez un système au printemps avec nous alors ? On vous sollicitera pour de bonnes recettes au moment de la récolte …

      A bientôt
      Greg

      Réponse
      • bobine

        Bonjour Mélissandre!!!!!!!!!
        :3

        Réponse
  2. fab

    Je suis partant, l’idée de commencer petit me plaît bien… observons et avançons pas à pas… merci, ce blog tombe à point. En parallèle j’expérimente les wicking bed, là encore à petite échelle, dans des caisses en plastoc bon marché. L’autonomie alimentaire… un enjeu salutaire !

    Réponse
    • Greg

      Super, Fab !
      Ravi que tu sois motivé pour te lancer. Première étape, rassembler les contenants pour les poissons et les bacs de culture….
      Sur ce point, je te met en garde sur les matériaux utilisés… On cherche quand même à avoir une nourriture saine. Certains plastiques bon marché vont avoir tendance à relâcher des substances peu sympatiques dans l’eau, surtout lorsqu’ils sont exposés aux UV… Difficile de dire dans quelle mesure les plantes les absorbent. Mais ce qui est sûr, c’est que les poissons n’apprécient pas.
      Vise le genre de container que je cite, des récipients alimentaires, ou en terme de plastique plutôt du PE…

      A bientôt, tiens nous au courant de tes expérimentations!
      Greg

      Réponse
  3. Julien

    Bonjour Greg!

    Je lis avec attention le blog où j’ai d’ores et déjà noter des infos que je ne trouvais pas facilement sur le net. C’est très bien! (sur le cyclage notamment)

    Je commence à regrouper du matériel de récup depuis quelques mois, en prévision de la création d’une petite serre aquaponique . 5m2
    J’ai en projet de créer une demi-serre, adossé à un bâtiment bois que je récupère ce mois ci.
    Serre que je souhaites construire avec une structure bambou plutôt que tubes pvc (j’ai repéré un voisin qui est envahi, je vais lui proposer de couper quelques un), et bâche pour serre.

    J’ai une réserve d’eau que je souhaites enterrer pour profiter de la stabilité des température du sol. Elle ne fait que 200L donc je pensai en ajouter une autre (pour maximiser la surface de contact avec le sol).
    Qu’en penses tu? es ce mieux d’avoir 2 bacs ou 1 seul plus grand?

    Pour la partie bac de culture, j’ai fait un sketchup d’une étagère aquaponique à 3 niveaux, dimensionner par rapport à l’angle du soleil au solstice d’été à midi.
    Je pourrais partager les plans si ça intéresse quelqu’un.

    Se sera donc avec plaisir que je partagerai mes infos et données avec les lecteurs du blog (et son rédacteur).

    Julien

    Réponse
  4. Martine

    Hello !
    J’habite le Québec (banlieue de Montréal) et “Vive internet!” je finie par avoir un bon réseau concernant la Permaculture, la biodiversité…etc.
    Votre très bonne idée tombe à pic. Je n’aurais un vrai terrain qu’au mois de juillet et je me disais que j’allais perdre une année entière, que je comptais mettre à profit en récoltant des données, mais si je commence avec un aquarium et des poissons rouges (le tout transportable!) je ne la perd pas, au contraire “je me fais la main”.
    Alors j’embarque!

    Réponse
    • ETIENNE

      Bonjour,
      Je suis aussi de Montréal, et intéressé par le sujet. Peut être, pouvons nous échanger des idées ?

      Cordialement

      Etienne

      Réponse
      • stephany

        salut . je suis du coin moi aussi et jai fai un paquet de recherche sur le sujet . jai meme deja un prototype qui fonctionne bien avec mes petits poisson danimalerie. mais au sujet des poisson comesstible si tu trouve du tilapia vivant au quebec fait moi signe car il me semble que le seul poisson que nous pouvons trouver ici cest de la truite et en ete dans des bac …. la temperature va etre trop chaude …. bref voila le probleme .

        Réponse
    • Lyne Fran

      Bonjour Martine,
      Je demeure à Mont-Laurier et je m’intéresse à ce sujet que j’aimerais mettre en place. J’ai 2 bonnes aquariums et j’en ai une en fonction avec des poissons et j’aimerais réunir les 2 passions dans la maison. Est-ce que votre expérience à été fructueuse? Si d’autres résidents du Québec veulent me répondre, j’en serais enchantée et je partagerai également mes expériences. Je prévois aussi démarrer une serre. Merci infiniment!

      Réponse
      • David

        Bonjour, je suis de la région de Montréal et suis à construire un petit système aquaponique extérieur, est-ce aquelqu’un a parti un système dans le groupe ? Je planifie partir avec de la perchaude et peut-être de l’achigan, mais j’ai besoin d’un biofiltre vivant pour accélérer mon adaptation.

        Réponse
  5. Tibor

    tres bonne initiative et je serais content de tenter l’experience depuis la Réunion ou l’ARDA (une association locale) fait ce genre d’installation donc j’essayerais de trouver des infos complémentaire . merci

    Réponse
    • Greg

      Bienvenue Tibor,
      Le système de l’ARDA est de taille importante. A tous, il est présenté ici. Le paradigme est un peu différent pour une installation de taille modeste.
      Peut-être ont-il également de petits systèmes ? Je suis curieux d’avoir des infos de là bas !
      A bientôt.

      Réponse
      • Sébastien

        Salut Greg et Tibor,

        Etant moi même à La Réuniion ( Mafate) et entrain de monter un système Aquaponique semi commercial ( en relation avec l’Arda ), nous pourrions unir nos cerveau !!!

        Réponse
        • Tibor

          salut Sebastien
          avec plaisir , on est un petit groupe a discuter avec L’arda pour leur creer des capteurs Arduino pour analyser les caracteristiques en temps reel PH , temperature etc
          au plaisir

          Réponse
          • Greg

            Salut Sebastien, Tibor,

            Je participerai avec plaisir à votre projet, …à la mesure de mes possibilités. J’avais aussi des petits projets d’arduino pour mon système… Autant qu’on parte tous sur les mêms capteurs, ça facilitera les échanges !
            A plus
            Greg

  6. rolland

    bonjour
    je vais axer mon démarrage sur le contrôle des périodes d’inondations des cultures
    pour les poissons l’idées de la friture me plais bien. pour le cyclage je vais prendre l’eau de la marre que j’ai réalisé il y a deux ans (autour de 2m 3 en bâche epdm ) j’y ai juste mis des plantes et l’été dernier j’ai compter plus de 20 naissances de libellule.
    Je vais essaye de mettre en fonctionnement avant fin mars.
    je suis partant pour l’échange.

    Réponse
    • Greg

      Excellent Rolland,
      Tu n’as pas de poissons dans ta mare actuellement ? Tu as assisté aux naissances de libellules ?
      Merci pour d’avance pour l’échange.

      Réponse
      • rolland

        malheureusement non ,mais il y avait les peaux vide des larves accrochees sur les plantes hors de l'eau.

        frederic

        Réponse
      • rolland

        non pas de poissons et toujours pas de grenouilles ( pour le potager)

        Réponse
  7. philip

    Bonjour, merci pour l’idée du semaine après semaine, je vais aussi me lancer dans la semaine, j’ai fait mes achats je pars sur un bac de 200 litre sur le modèle de la mini aquafarm sans pompe mécanique mais avec plusieurs arrivées d air.

    Je suivrais avec attentions vos articles.

    Merci pour votre investissement.

    Philippe

    Réponse
    • Greg

      Bienvenue à bord Philip.
      Voilà du concret! Bacs achetés, démarrage assuré 😉
      Pas de pompe à eau ? Tu pars sur un airlift ?
      A bentôt

      Réponse
      • philip

        Salut grec,

        Je connais pas ce terme, je vais chercher, en fait je vais tenter de copier en plus à petit, le système vu sur Internet des mini aquafarm car je suis pas trop moteur 220v dans l eau. Je vous montrerais ça bientôt. 

        Philip

        Réponse
        • philip

          Grég 🙂

          Réponse
  8. CHRIS

    super idee
    moi aussi j ai envie de suivre le mouve et de commencer avec des vairons qui nagent dans l ruisseau voisin ?

    Réponse
    • Greg

      Chiche! Bienvenue Chris. Des vairons, pourquoi pas ?

      Réponse
  9. Émy

    Super votre Blog!
    J’aime beaucoup la générosité avec laquelle vous partagez toutes ces informations. Je sent que tout ces échanges entre internaute seront un bel apprentissage. J’ai le gout moi aussi de me lancer dans cette aventure! À bientôt

    Réponse
    • Greg

      Merci Émy! Content que vous vous joignez à nous ! C’est une belle aventure pour nous tous.

      A bientôt

      Greg

      Réponse
  10. funny

    Bonjour,

    Je découvre aujourd'hui l'aquaponie, ça a l'air passionnant! Je suis très attirée par la permaculture qui correspond  vraiment à mes convictions… je souhaite me joindre à vous et démarrer un petit système à la hauteur de mes moyens…

    Je vais essayé de récupérer les bacs pour commencer, mais la serre est-elle indispensable?

    Bravo pour cette belle initiative qui redonne de l'espoir

    Merci et à bientôt 

    Réponse
    • Greg

      Merci Funny!  La serre n’est pas indispensable, mais souhaitable. J’explique pourquoi ici.

      Réponse
  11. neant

    Bonjour à tous , je me morfondais de ne pouvoir me lancer dans l'aquaponie tout de suite car je ne vais rester là où je suis , donc je ne comptais pas investir et m'investir dans un système dont je ne profiterais que très peu .

    Mais avec cette idée de poisson rouge et de petit système , ça m'a donné l'idée de recycler un systéme de culuture hydroponique ( bac à poissons ) avec un sceau posé au dessus contenant des billes d'argiles pour la ciboulette et cie .

    Réponse
    • Greg

      Salut neant,

      C’est une bonne idée, tu pourras déménager ton système ensuite. Veille bien au proportions entre bac à poisson et substrat ! A bientôt

       

      Réponse
      • neant

        Concernant les proportions , le bac fait dans les 40 l et mon seau contenant le substrat une 10éne , mais je peux peut être m'arranger pour rajouter un seau de 10 l au système , es-ce vraiment nécéssaire ? , ou en controlant le nombre de poissons dans le bac ça pourrait fonctionner avec un seul seau ?

        Réponse
        • Greg

          Neant,
          C’est 4 à 8 seaux de 10l… En diluant les nutriments, il devient difficile de piloter le système… C’est toi qui vois mais je te le déconseille.
          A bientôt!

          Réponse
  12. ismail

    Merci c est une bonne idee de commencer avec des poissons rouges parce qu on les trouve par tout . mais on peut aussi cmmencer avec des petits poissons d eau douce ou des ecrevices .

    Réponse
    • Greg

      Tout a fait. L’avantage des poissons rouges, est qu’ils sont particulièrement robustes et toléreront un certain nombre de nos erreurs pendant la phase d’aprentissage…Ecrevisses je sais que ça se fait également…

      Réponse
  13. henri

    Salut Greg

    Deux petites questions :

    1) Il y a -paraît-il ?- des restes de nourriture qui tombent au fond du bassin. Serait-il judicieux, pour recycler ces "déchets", de mettre des écrevisses dans les bassins ?

    Je n'ai jamais mangé de ces bestioles. Je ne sais absolument pas si on peut en acheter quelque part.

    Si le voisinage herbivore/carnivore risque de se terminer par la disparition des premiers, avoir des poissons "au-dessus" des écrevisses est-il aussi risqué ?

    2) Certains parlent de carence en divers éléments pour les végétaux,dont le fer :

    Je suggère une solution sans doute absurde : donner des plantes riches en ces éléments (des épinards ou des orties pilées par exemple !) à des poissons végétariens. S'ils les mangent, soit les poissons assimilent ces élément et cela se retrouvent dans le délicieux filet dont j'ai déjà l'eau à la bouche, soit ils rejettent ces éléments en excès dans les excréments et cela se retrouve dans "l'eau du bain" qui nourrit les légumes.

    Est-ce vraiment idiot ?

    Merci pour ce blog

    Réponse
    • Greg

      Salut Henri,

      On peut tout à fait mettre des écrevisses, en lien polyculture avec d’autres poissons également d’ailleurs, j’ai vu ça quelque part, je ne sais plus où…. Je vais rechercher.
      Elles-même rejettent des déchets… Je ne sais pas si elles mangeraient les nourritures non consommées par les poissons. Probablement.

      Ta deuxième question ouvre tout un monde de possibilités. Il faudrait que les poissons les mangent, que ce soit appétant pour eux, peut-être en mélange avec autre chose.. . Les gros poissons herbivores ne sont pas légion. Les amours blancs sont très appréciés pour leur chair aux US par exemple, mais ont mauvaise réputation en France… C’est quelque chose que j’aimerais tester.
      Une autre solution serait peut-être d’additionner du purin d’ortie directement dans l’eau par exemple, ce sont les plantes qui en ont surtout besoin. C’est ce que j’ai fait au démarrage de mon système avec un relatif succès.

      Enfin Henri, rien n’est idiot, tout est à tester ! Il faut faire confiance à ton intuition, tester, mesurer… et parfois te tromper c’est pas grave !

      A bientôt!

      Réponse
  14. Vincent Pereyre

    Je vous laisse découvrir une video sur un éleveur d'écrevisse au Pays Basque en Soule exactement.

    https://www.youtube.com/watch?v=sKvbWUF2maE

    Personnellement j'aimerais bien en élever et en manger.

    Si ça peut aider

    Vincent

    Réponse
    • Greg

      Merci Vincent! Ca donne envie en effet…

      Réponse
      • Vincent Pereyre

        Je compte aller visiter cet élevage à la belle saison, j'ai vu que tu n'es pas très loin (en gironde). Si ça te dit on pourrait y aller ensemble. Je me charge de l'hébergement au Pays Basque si ça te tente.

        Vincent

        Réponse
        • Greg

          Bonjour Vinent,
          Merci pour la proposition. Pourquoi pas? Fais moi signe lorsque tu y vas, j’ai un millier de choses à faire au printemps, je te dirais si je peux !
          Bonne journée,
          Greg

          Réponse
  15. Valerie Vayrac

    Bonjour,
    tout d abord un grand merci pour la qualité de vos articles…et en français…!
    nous habitons au Chili, aux portes du désert d Atacama, et j envisage de construire un système d aquaponie
    j ai déjà une petite pièce d eau existante(1000L), et je pense y connecter 2 bacs de100L pour commencer
    j ai fabriquer un siphon cloche et ça semble fonctionner, mais je me pose la question du niveau d eau,si j ai un lit de graviers de 30cm a combien de cm le siphon devrait declancher
    et autre question: dois je arrêter la pompe la nuit?
    sachant que nos nuits sont a 7-9degres, et les jours 16-22
    cette grande différence de température peut elle gêner les racines des plantes,(visiblement les poissons s en accommodent bien depuis des mois).
    merci pour votre aide
    bonne journée
    Valérie

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Valérie, et bienvenue ici.

      Vous avez déjà une pièce d’eau (en terre ?), et des poissons vivant dedans. Des bacs de culture remplis de substrat dans lesquels circule l’eau viendront aider à la biofiltration (transformation de l’ammoniac issus des déjections en nitrates pour les plantes).
      2 fois 100l, c’est très peu en proportion par rapport aux 1000l d’eau du bassin. Je vous conseillerais plutôt 1000 à 2000l si possible. Dans les proportions que je vous indique, le terrain est relativement balisé. En dessous, à vous d’expérimenter… de nombreux paramètres entrent en jeu.
      Pour équilibrer le système, il faut mettre en adéquation la biofiltration effectuée par les bactéries et les plantes avec la quantité de nourriture absorbée par les poissons. C’est un peu délicat. Si vos poissons se portent bien aujourd’hui, tout bac de culture et circulation d’eau supplémentaires ne seront que bénéfiques.

      Concernant vos inquiétudes sur la température et l’idée de couper la pompe la nuit…. Il faut comprendre que la masse d’inertie du substrat (gravier) va ralentir ces changements de température. A mon sens c’est tout à fait tolérable. J’ai ici en hiver des écarts entre la nuit et le jour encore plus grands que ceux que vous citez. En période froide les deux options sont possible sans risque. Expérimentez et mesurez la température!
      Attention cependant en période chaude, l’eau contient moins d’oxygène dissout et je vous déconseille de couper la pompe la nuit.

      Pour le siphon, idéalement l’eau arrive à 2-3 cm sous la surface du substrat, afin que celui reste sec en surface, et éviter ainsi les algues.

      Tenez nous au courant de vos avancées !
      Cordialement,
      Greg

      Réponse
  16. Valerie Vayrac

    merci Greg pour votre reponse rapide et claire,
    mon bassin est fait avec une bache et des pierres, et ne contient pour l instant que 5 poissons “rouges” de 8cm environ
    je me demande combien je pourrais idéalement en mettre.
    mon siphon marchait bien lors des essais préliminaires, mais une fois raccorder a la pompe du bassin il ne s arrête plus, j ai teste avec plus de débit puis moins de débit, il ne s arrête toujours pas, et je n ai pas encore mis le substrat!
    effectivement je sais que mes 2 bacs de 100L sont petits, mais je voudrais arriver a les faire fonctionner en premier, pour ensuite investir dans plus de bacs.
    il va me falloir faire qq aménagements, parce que ce bassin est au centre de mon terrain qui comprend 9 gîtes. Mon idée est de le rendre esthétique et pédagogique pour les touristes que nous recevons, et promouvoir l aquaponie qui n est pas connu ici et qui pourtant répondrait a bien des problèmes de gestion d eau,d autoproduction de produits frais et pourrait être un projet d intégration sociale.
    bref j ai plein de projets et d idées d utilisation de l aquaponie…mais d abord il me faut faire fonctionner le premier!
    comme j ai encore une montagne de questions,(dont certaines un peu basiques!) je pourrais peu être vous les poser en message prive, pour ne pas encombrer le site?
    merci pour votre aide
    bonne journée
    valerie

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Valérie,
      Pas de problème pour poser plein de questions, c’est justement l’endroit… Ainsi les questions/réponses profitent à tout le monde…
      Pour votre bassin de 1000l, il faut bien comprendre que l’aquaponie est une symbiose.Il faut donc adapter la quantité de poissons avec la capacité de biofiltration à savoir les bactéries et les plantes. Si vous vous contentez pour l’instant de 2 bacs de 100l, la capacité de biofiltration peut supporter 50 poissons de cette taille sans problème avec une confortable marge leur permettant de grandir.
      Pour votre siphon, les tests doivent se faire en condition réelle : substrat, débit hauteurs…. un certain nombre de paramètres entrent en jeu. Une fois que vous serez en conditions réelles, vous pouvez procéder à d’autres tests, et préciser les symptômes. On trouvera surement le moyen de faire fonctionner tout ça. Un conseil, ne collez pas la plomberie avant d’être sûre d’avoir trouvé le bon réglage, même si vous avez du coup quelques fuites. A l’intérieur des bacs, je ne colle rien pour pouvoir faire évoluer le système facilement.

      J’attend la suite de vos questions 😉
      Cordialement,
      Greg

      Réponse
    • Carole

      Bonjour Valérie,
      Je suis moi-même française installée au Chili dans le désert d’Atacama. Nous avons un projet d’installer un système d’aquaponie. J’aimerais pouvoir échanger avec vous sur les avancées de votre projets, les difficultés que vous avez rencontrées, etc… Est-il possible de venir visiter votre installation?
      Saludos,
      Carole

      Réponse
  17. Jo

    Bonjour Greg, et tout d’abord, merci d’avoir créer ce site, qui est vraiment une mine d’informations.
    Après avoir parcouru vos articles, quelques unes de mes questions sont restées sans réponses.

    1) Les semis peuvent-ils se pratiquer directement dans le bac de culture? Les graines ne seront-elles pas entrainées tout au fond du bac, sous l’action de l’eau qui inonde et ressort du bac de culture?

    2) Vous parlez souvent du nettoyage des bacs (pour le bac de culture, j’ai vu votre video), mais qu’en est-il du bac des poissons? (comment cela se passe-t-il, à quelle fréquence?)

    3)Vous estimez 1 volume d’eau pour 1 à 2 volume de culture. L’important n’est-il pas le nombre de poissons et leur capacité à déféquer plutôt que le volume d’eau. Est-il envisageable, d’avoir un volume d’eau plus élevé que le volume du bac de culture, mais avec peu de poissons, sans préjudices pour le système?

    4) Sur un site de langue anglaise, j’ai lu qu’il n’était pas nécessaire d’installer une filtration. Vous semblez pourtant la recommander, pouvez-vous m’en dire plus sur la technique de filtration? La présence de vers ne permet-elle pas d’éliminer les impuretés amenées dans le bac de culture?

    5) Enfin, est-il possible de mettre en place un système en interieur (petit système, vous vous en doutez), près d’une fenêtre?

    Merci d’avance pour l’attention que vous porterez à mon message.

    Jo

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Jo,

      Merci pour les encouragement. J’essaie de répondre à vos questions dans l’ordre :

      1- Ca dépend de la taille des graines, de la profondeur à laquelle tu les mets, si tu utilises un siphon auto ou non… C’est vrai que ce n’est pas forcément aiséJ’ai certains succès avec les radis et haricots par exemple (grosses graines), ce n’est même pas la peine d’y penser pour des salades par exemple!

      2- La aussi ça dépend ! la réponse ne tiendra pas en quelques lignes… Je ferai un article là-dessus la prochaine fois que je m’y colle…pas avant un an je pense !

      3-Tout à fait, c’est la proportion entre la quantité de nourriture entrante dans le système et la quantité de plantes qui pompent les nutriments qui compte. C’est assez subtil et pas mal de facteurs entrent en jeu, c’est pourquoi je donne cette approche grossière pour commencer. A partir de tout ce que j’ai pu trouver sur le sujet, je me suis compilé des outils de calculs plus précis. Je les partage lors de mes formations. Il faut savoir les utiliser correctement, ce qui demande certaines explications, sinon on peut vite raconter n’importe quoi…

      Augmenter le volume d’eau pour le confort des poissons est possible, mais cela augmentera d’autant l’inertie générale (plutôt positif) que le temps au démarrage (négatif, c’est déjà assez long…). Par ailleurs, mes poissons vivent en “banc” et sont souvent tous ensemble dans un coin du bassin… pas sûr qu’il bénéficient tant que ça d’une augmentation du volume du bassin.

      4- ;-)) ca dépend…j’utilise des filtres pour décanter les particules solides, ainsi qu’un peu de filtration mécanique. Le tout en autoconstruction, et pas cher. Ca nécessite aussi un article. Je suis sur le point d’optimiser le système et j’en ferai un à cette occasion. J’utilise également les vers en complément.

      5- Oui il est possible de mettre un petit système devant une fenêtre. L’inconvénient des petits systèmes est qu’ils sont peu stables, la qualité de l’eau peut se dégrader rapidement, et cela nécessite d’être assez réactif. En contrepartie, en intérieur la température est très stable et c’est un très bon point. Je suis en train de préparer quelque chose là dessus qui devrait surement vous aider, des nouvelles bientôt!

      Voilà Jo, mes réponses ne sont que partielles mais vous posez les bonnes question! 😉 J’espère vous apporter plus d’éléments utiles au fil du temps. Si vous êtes impatient d’en savoir plus, expérimentez par vous même, cherchez sur le web anglais, ou venez assister à l’une de nous formations !

      Bien cordialement,

      Greg

       

      Réponse
  18. Alex

    Salut Greg merci beaucoup pour ton site riche en info !!
    J’ai decouvert l’aquaponie y’a moins de 2 semaines, bassin construit en quelques jours, quelques jours à pas mal réfléchir pourquoi mon siphon ne marchais pas 🙂 maintenant tous fonctionne. Quelques vifs qui se portent tres bien depuis 1 semaines, des graines qui commencent à germer….
    Merci

    Réponse
    • Greg

      Salut Alex,
      Tu es du genre à passer à l’action rapidement toi non ? 😉
      Félicitations, ça prouve que c’est possible!

      Génial, tiens nous au courant de tes avancées !!

      Réponse
      • Drapasg73

        Bonjour et merci pour toutes ces infos.
        Je suis encore en réflexion. Contrairement à Alex j’ai besoin de bien soupeser les contraintes avant de me lancer.
        Je suis étonné que tu félicites Alex concernant sa rapidité alors que tu nous expliques en long en large et en travers qu’il faut au minimum 6 semaines de cycle avant d’introduire les poissons.
        Je n’y comprend plus rien.
        Merci de me rassurer.

        Réponse
        • Greg

          Bonjour,
          En fait je félicite Alex pour son passage à l’action rapide! Il faut bien deux à six semaines pour cycler.
          Alex a choisi de cycler avec des poissons. Ce n’est pas ma méthode préférée, surtout avec des poissons délicats comme les truites. Ça peut passer comme ça avec des poissons robustes.
          Mais attention, il faut surveiller la chimie de l’eau de très près (quotidiennement) et procéder à des renouvellement d’une partie (1/3 max à chaque fois) si les nitrites venaient à monter au delà de qques ppm. Cela dilue du coup le taux, et on peut éviter ainsi de faire souffrir les poissons inutilement.
          Moyennant ces précautions, ça peut très bien se passer!
          Donc pas d’inquiétudes, il suffit juste d’être vigilant pendant le cyclage…
          Cordialement,

          Greg

          Réponse
          • Alex

            Juste pour info… je n’ai toujours pas de truite dans mon bassin mais quelques vifs péchés dans les ruisseaux près de chez moi que j’utilise pour la pêche. Je ne vais pas tarder à ramener les truites…

          • Alex

            et je ne sais pas si ça aide, mais j’ai utilisé de l’eau de pluies…

    • Greg

      rapide
      Le système d’aquaponie d’Alex, deux semaines après avoir découvert le concept! Comme quoi on peut passer à l’action rapidement…

      Réponse
    • Greg

      Alors Alex, comment ça se passe?

      Réponse
      • Alex

        Salut Greg, je viens juste de voir ton message…. je t’ai envoyé une photo y’a 2 minutes sur ton adresse. Jusqu’ici tous va très bien, ça se réchauffe, ça germe, ça pousse….. :))

        Réponse
  19. Jean-Claude

    Bonjour Greg,
    Après 3 semaines, me voici arrivé au bout de mon installation. Une réserve (sous abri) de 500l pour les poissons et 2 bacs de culture (cuve de 1000l coupée en 2)situés dans ma cour. Un réservoir où se situe la pompe qui renvoie dans la réserve à poissons le trop plein des bacs de culture. Je m’interrogeais sur l’efficacité du niveau constant en plaçant un programmateur car pas de marée possible. Pourquoi alors le programmateur?..J’ai donc opté pour les siphons….en espérant qu’ils soient opérationnels aux premiers essais…..mais avant, il faut remplir d’eau de pluie…
    Bien cordialement,

    J.Claude

    Réponse
  20. Blandine de Badilhac

    bonjour, je cherche à commencer en aquaponie… dans le cadre scolaire :
    nous ouvrons en septembre une classe de maternelle et nous souhaitons leur apprendre le respect de la terre et des notions d’écologie, ce qui entraîne potager et permaculture pour moi.
    Mais là, je trouve que ce serait vraiment génial d’avoir en plus des poissons rouges et de leur prouver l’échange entre les plantes et les animaux. Bref! du coup, un grand grand merci pour votre blog.
    J’ai deux questions :
    si j’ai bien compris, les poissons ne doivent pas être exposés au soleil à cause des algues…Mais n’est-ce pas un peu cruel? Je ne veux pas faire l’ayatollah de la protection des animaux, mais ça me semble triste pour ces petites bêtes. Non?
    Par ailleurs, peut-on commencer en tout petit petit, i.e. avec un bête aquarium de 20/20?
    Enfin, (3 questions, donc), le bac du haut doit-il être de la même taille que celui du bas?

    Merci beaucoup pour votre réponse, mes petits élèves comptent sur vous.

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Blandine,

      Pour moi ce qui est cruel, c’est de maintenir des poissons sous néon toute la journée… Les poissons rouges n’ont plus grand chose de naturel… Mais la famille des carpes dont ils sont issus vit habituellement dans des lacs/étangs, à l’eau pas si claire que ça et sûrement pas éclairés par les côtés! Du coup, tout dépend de votre sensibilité, à vous de voir!
      Oui on peut commencer avec un tout petit aquarium, cela peut être plus instable…
      Le “bac du haut” que vous mentionnez est j’imagine le bac de culture. Plutôt de l’ordre de deux fois plus grand, mais ici, cela a peu d’importance vu la taille du système….

      Cordialement,

      Réponse
  21. Jean-luc

    Bonjour,

    Je viens de prendre connaissance de votre site et je trouve votre idée intéressante,actuellement je possède un étang de jardin,croyez que cela serait possible d’utiliser votre système pour purifier l’eau de celui-ci tout en développant une culture potagère.

    Cordialement

    jean-luc

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Jean-Luc,

      C’est possible, c’est sûr. La difficulté est de trouver la bonne taille pour les bacs de culture, cela dépend de pas mal de paramètres. vous avez probablement gros volume d’eau par rapport à système d’aquaponie plus “classique”.

      Le mieux serait de faire quelques tests chimiques (taux de nitrates ?), d’évaluer la population de poissons (masse totale) et le volume d’eau de l’étang.

      Sinon vous pouvez démarrer petir en ajoutant un bac et en voyant ce que ça donne… cela vous permettra d’évaluer le concept !

      Cordialement,

      Greg

       

       

       

       

      Réponse
  22. MARC

    Pour avoir une récolte de légumes vraiment bio, il faut nourrir les poissons avec de la nourriture BIO!

    Réponse
  23. Frederic

    Bonsoir Greg, je me lance dans la réalisation d une serre aquaponique familiale de 18 m2, disposant de deux BE de 1000 l et 6 BC totalisant 7,2 m2. Sous la serre 6 cuves de 1000 l pour l eau de pluie et 2 BT de 1000 l, je pense démarrer partiellement le cycle de l azote sur 4 BC et 1 cuve ce week end, le substrat est en bille d argile, Questions, faut-il les tamponner et puis-je les nettoyer en les filtrant l eau de rinçage dans un filtre vortex. Frederic

    Réponse
    • Greg@aquaponie.net

      Bonnjour Frédéric,
      Félicitations pour ton projet.
      Peux-tu reformuler ta questions s’il te plaît sans aucune abréviation, ça brouille pas mal le message, nous ne sommes pas sur un forum !
      Je te répond en suivant,

      Cordialement,
      Greg

      Réponse
  24. eduardo

    bonjour suis je encore à temps pour tenter de me lancer avec vous dans cette aventure?

    Réponse
    • Greg

      A temps ? Mais oui!
      Le meilleur moment, c’est aujourd’hui, sinon demain !! ;-b
      On peut cultiver toute l’année….

      Réponse
      • Alexandre

        Bonjour,
        je vis en studio et je voudrais commencer avec un système très petit. J’ai récupéré un aquarium de 59*29cm et haut de 30-40cm environ. Ma question est la suivante: faut-il obligatoirement deux bacs en aquaponie? J’envisageais pour l’instant de mettre quelques petits poissons (3 ou 4 en dessous), et les plantes directement au-dessus. Cela paraît-il envisageable? Les poissons ne peuvent-ils pas se nourrir d’une partie des racines des plantes, et les plantes purifier l’eau des poissons par leurs racines?

        Réponse
        • Greg

          Bonjour Alexandre,
          Tout est possible, mais il est vrai que tes plantes vont difficilement pousser si elles se font grignoter les racines en permanence… Donc oui, je te conseille deux bacs séparés, même si tu peux poser l’un sur l’autre…

          Réponse
  25. LP

    Bonjour,

    Comme beaucoup, je découvre l’aquaponie et votre site (est-ce encore utile d’en faire l’éloge ou n’avez-vous plus de place pour stocker les fleurs ? :P) devient rapidement un incontournable du sujet. De plus, la nouvelle décision de la commission européenne d’autoriser 19 OGM de plus destinés à l’alimentation humaine et/ou animale au sein de l’UE n’a fait que précipiter notre volonté (car je ne suis pas seul dans cette aventure, il s’agira d’un projet de famille) et donc, la collecte du matériel a commencé. Sur 4m² (pour le moment), nous installerions, en intérieur (remise orientée est) un bac à poissons (+-650l), une cuve tampon de même dimension (destinée à devenir un jour un deuxième cuve à poissons, peut-être une autre variété pour varier les plaisirs) et 3 bacs de cultures, deux extérieurs avec chacun sa “capuche-mini-serre” et un intérieur destiné aux chicons (c’est endives que vous utilisez comme nom non?) et une tentative de champignons, asperges ou tout autre légume préférant un climat sombre.

    Il est évident que l’autosuffisance est à portée de main mais pas avec une telle surface de culture, disons que c’est avant goût pour tester, vérifier l’emploi du temps, notre adaptation à ce nouveau rythme avant d’agrandir en installant une “mini ferme aquaponique familiale”.

    Les contraintes au jour d’aujourd’hui:
    – pas de serre et météo fraiche (Belgique);
    – soucis esthétique;
    – soucis du bien être animal.

    Les inconnues:
    – surface à prévoir pour une famille de 5 personnes;
    – densité de poissons maximale;
    – investissement temps.

    Les questions immédiates (et pour le coup, si je pouvais avoir les réponses… :P):
    – Est-il possible de cycler le système sans ammoniac?
    – Est-il judicieux de démarrer le système à la veille de l’automne (mais en fait, je vais quand même le faire… :P)?
    – Au delà des différents bacs, quelle place annexe cela représente-t-il?

    Et alors, comme ça, les infos sont complètes, nous sommes les heureux parents d’une petite fille de 20 mois qui ne mange que des pommes de terre (arghhhh…mais elle va découvrir le vrai goût des choses, n’est-ce pas :P), j’habite à proximité de Ciney (Belgique).

    Bien à vous!

    LP

    PS: J’ai certainement dû le rater, mais y a-t-il un index de tous les articles du blog? Parce que je ne parvient à les lires qu’aux hasard des articles que je dévore..

    Réponse
    • Greg

      Bonjour LP,
      Merci pour les fleurs 😉
      Beaucoup de paramètre rentrent en jeu, difficile de vous faire des réponses définitives. Aussi, tester comme vous le prévoyez me parait être une très bonne idée.
      Je vous donne quelques pistes concernant vos questions immédiates :
      – Oui, il est possible de cycler sans ammoniaque sous sa forme “industrielle”. Je n’en ai personnellement jamais utilisé… Plusieurs sources d’ammoniaque naturelles : urine vieillie, nourriture à poisson en décomposition, poissons vivants (attention c’est délicat).
      – oui démarrer à l’automne, c’est très bien, vous serez dans les starting-blocks pour la saison prochaine ! En attendant vous pouvez faire des salades, les choux pas au démarrage, c’est un peu gourmand.
      – pour l’espace nécessaire : les bacs, les circulations, et une zone de semis…

      A bientôt!
      Greg

      Réponse
  26. mchurlet

    Bonjour,
    J’habite à la Réunion et je viens de découvrir l’aquaponie à travers un reportage de tv5 monde http://goo.gl/lm4BMZ
    Je vais commencer par le bassin et je pense utiliser une vielle baignoire de récupération que j’habillerai d’un caisson de bois qui contiendra également ma machinerie (pompe, capteurs, électronique).
    Merci pour ce blog qui m’a apporté les informations précieuses et nécessaires pour démarrer.
    Les containers des plantes semblent être des tuyaux de PVC dans le reportage. Je pense que c’est une idée intéressante.

    Réponse
  27. how2survie

    (Re)bonjour Greg,

    Je me demandais, si on souhaite construire un système en intérieur, est il possible de commencer dès l’hiver ?
    J’imagine qu’il y aura un problème de lumière, mais si le bac à culture est exposé à la lumière près d’une fenêtre par exemple, est ce que ça pourrait fonctionner ?
    Sinon recommandes tu l’utiliser de lampe ?

    Merci d’avance

    Jordan

    Réponse
    • Greg

      Bonjour,
      On peut construire un système en intérieur. Cependant l’utilisation d’une lampe fait exploser la consommation électrique du système… Perso je m’y refuse, du coup je n’ai pas de conseil de modèle.
      Un compromis peut être d’avoir le système en intérieur avec le bac de culture devant une fenêtre bien exposée (sud). Auquel cas, le manque de lumière fait que les plantes ne poussent pas en hiver, mais très tôt au printemps grâce à la température intérieure douillette…
      A bientôt
      Greg

      Réponse
  28. JF

    Bonjour Greg, je suis personnellement en appartement et j’aimerai me lancer dans l’aventure avec un petit système d’aquaponie mais je m’interroge sur la nourriture à donner aux poissons rouges… et comme le soulignait Marc si nous souhaitons avec des légumes “sains”, il faut donner de la nourriture saine aux poissons… voir “BIO”…

    Quels sont les pistes ou avis?

    Réponse
  29. mat

    Bonjour,
    En lisant les différentes pages de ce blog, une idée m’est venue qui est un peu différentes de ce que tout le monde pratique. Voila ma situation, je possède des canes et deux petits bassins dans lesquels elles adorent batifoler. Mon idée est la suivante: coupler ces bassins avec un système de culture type aquaponie (mais pas nécessairement avec des poissons, car l’eau est à mon avis suffisamment riche pour alimenter les plantes). Le but étant de filtrer l’eau qui sert aussi à la boisson de mes volatiles. Pensez-vous que ce serait envisageable?
    Merci de vos conseils!

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Mat,
      C’est quelque chose qui se pratique pas mal dans certains pays. La FAO parle elle-même de ce type d’agriculture intégrée. Je suis persuadé que ça fonctionne même si je ne l’ai pas fait moi-même. Cependant, il semble qu’il y ait une petite part de risque de transmissions de certaines maladies de vos volatiles à vous. Si votre système est sain, vous pouvez probablement le faire sans risque ! Avec une bonne circulation de l’eau (renouveler l’eau des bacs de culture environ 1 fois par heure), ça me parait très faisable !
      Bonnes expérimentations, et à bientôt.
      Greg

      Réponse
    • Greg

      Bonjour Mat,
      C’est quelque chose qui se pratique pas mal dans certains pays. La FAO parle elle-même de ce type d’agriculture intégrée. Je suis persuadé que ça fonctionne même si je ne l’ai pas fait moi-même. Cependant, il semble qu’il y ait une petite part de risque de transmissions de certaines maladies de vos volatiles à vous. Si votre système est sain, vous pouvez probablement le faire sans risque ! Avec une bonne circulation de l’eau (renouveler l’eau des bacs de culture environ 1 fois par heure), ça me parait très faisable !
      Bonnes expérimentations, et à bientôt.
      Greg

      Réponse
  30. françois

    Bonjour Greg,

    J’ai démarré mon système aquaponique l’année dernière grâce à ton site .
    Je voulais partager mon expérience afin d’aider un peu ceux qui veulent démarrer aujourd’hui.
    Ce système se compose d’une cuve IBC 1000 L enterré ( mais pas suffisamment! ) et de deux bacs de culture d’environ 200 L chacun placé dans une serre .
    Pour les poissons j’ai essayé les truites mais je les ai vite remplacé par des carpes car ils souffraient de la chaleur. ( cuve mal placé ! )
    Je n’ai pas eu de très bons résultats pour la culture des plantes et voici mes pistes :
    -je n’ai pas attendu suffisamment pour que les bactéries se fixent sur les billes d’argiles.(2 semaines et j’ai mis les poissons et les plantes)
    -je n’ai pas réussi à faire fonctionner le siphon cloche ( là c’est bon! victoire 🙂
    -Il a fait parfois beaucoup trop chaud dans la serre et dans l’eau.
    J’espère avoir pu aider quelqu’un en partageant mes erreurs. J’en ai certainement fait d’autres mais je ne les ai pas encore détecté . Si vous avez une idée ?

    Merci d’avance.

    François

    Réponse
  31. Sarah

    Bonjour, j’aimerais faire un système aquaponique dans une serre walipini sur une surface de 20m2 , je cherche des conseils. Merci d’avance.

    Réponse
    • Gregory BITON

      Bonjour Sarah,

      Faire une serre Walipini sous nos latitudes est rarement une bonne idée…. En gros le soleil d’hiver ici est bas (contrairement aux zones tropicales du Perou), et vous ne verrez pas le soleil six mois de l’année au fond de votre serre enterrée.

      Bien cordialement,

      Greg

      Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tout simplement : les bassins à poissons et bacs de culture - […] continuons cette série sur le démarrage d'un système d'aquaponie dès ce printemps. La première chose à faire est peut être…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Mar, 2014

Poisson dans un bac terre cuite

Avec l’arrivée de nouveaux lecteurs venant du monde de la permaculture, je reçois de nouvelles questions sur l’aquaponie. Jusqu’ici, j’ai essayé d’expliquer les principes à l’oeuvre avec des articles assez théoriques.

Certains sont plutôt pratiques et auront une bien meilleure compréhension en agissant et en touchant plutôt qu’en restant sur le plan de principes. Je commence donc une série d’articles intitulée : “Tout simplement ! “, dans laquelle nous allons tenter de passer à la pratique pas à pas.

Chercher une certaine autonomie alimentaire est un projet d’envergure. Vouloir combler ce désir directement  à l’aide de l’aquaponie peut s’avérer intimidant et risqué. Alors, je vous propose  de démarrer rapidement, avec un système simple pour valider votre envie et vous faire la main. Un petit jardin aquatique, d’herbes aromatiques, avec des poissons d’ornement!

Commencer au printemps

Le système d’aquaponie suit les cycles naturels. Au printemps, la vie explose dans la nature. C’est le meilleur moment pour commencer.

Au démarrage, la colonie de bactérie nitrificatrice doit s’installer progressivement : on appelle ça cycler le système. La vitesse de reproduction des bactéries augmente avec la température.

Ainsi, le printemps (disons de mars à mai) sera le moment idéal.  Une fois le système cyclé, on aura  le temps d’introduire les poissons et de les habituer au système avant les fortes chaleurs.

Commencer avec des poissons rouges

Il faut un certain temps pour que le système et le pilote du système entrent en “vitesse de croisière”. Les poissons rouges sont des poissons très robustes, avec un forte tolérance quant à la qualité de l’eau. Ils s’adaptent aussi à une large plage de température.

Il est par ailleurs très facile de trouver des poissons rouges à l’animalerie du coin … et les enfants les adorent!

Commencer un système d'aquaponie à partir d'un baril alimentaire

Commencer avec des matériaux simples

On va commencer par se procurer une baignoire, un abreuvoir, une tonne à eau, un aquarium, un évier… On peut trouver ce matériel d’occasion à des tarifs raisonnable, ou le récupérer dans notre entourage. Il nous faut un bac pour les poissons, et un ou des bacs pour les plantes. On peut partir sur un volume de bac pour les plantes de une à deux fois le volume d’eau des poissons.

Commencer par un jardin d’herbes

Les plantes à feuilles sont assez facile à réussir en aquaponie.  On peut commencer avec des plants prêts à transplanter : salades, ciboulette, sauge, persil, menthe, origan, basilic seront prolifiques !

Commencer par les aromatiques en aquaponie

Commencer … maintenant !

Commencer avec un petit système vous permettra la première année :

  • de comprendre le fonctionnement et les besoins du système
  • de vérifier votre envie d’en faire un plus gros
  • de faire un essai à un coût raisonnable

Si vous êtes motivés, nous pourrions démarrer ensemble ! Lancez vous ce défi, vient un moment ou il faut se jeter… à l’eau.

Je vous accompagne en écrivant une série d’article pour répondre aux questions pratiques que vous vous poserez en chemin. Le prochain est sur les matériaux à employer.

En commençant à plusieurs, nous bénéficierons des avancées et des expériences de chacun! Faites nous savoir en commentaire si l’expérience vous tente.

 

 Source photos :

Milkwood aquaponics,  Nat puis Keithlmerchant sur le forum backyardaquaponics 

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X