Poisson dans un bac terre cuite

Avec l’arrivée de nouveaux lecteurs venant du monde de la permaculture, je reçois de nouvelles questions sur l’aquaponie. Jusqu’ici, j’ai essayé d’expliquer les principes à l’oeuvre avec des articles assez théoriques.

Certains sont plutôt pratiques et auront une bien meilleure compréhension en agissant et en touchant plutôt qu’en restant sur le plan de principes. Je commence donc une série d’articles intitulée : “Tout simplement ! “, dans laquelle nous allons tenter de passer à la pratique pas à pas.

Chercher une certaine autonomie alimentaire est un projet d’envergure. Vouloir combler ce désir directement  à l’aide de l’aquaponie peut s’avérer intimidant et risqué. Alors, je vous propose  de démarrer rapidement, avec un système simple pour valider votre envie et vous faire la main. Un petit jardin aquatique, d’herbes aromatiques, avec des poissons d’ornement!

Commencer au printemps

Le système d’aquaponie suit les cycles naturels. Au printemps, la vie explose dans la nature. C’est le meilleur moment pour commencer.

Au démarrage, la colonie de bactérie nitrificatrice doit s’installer progressivement : on appelle ça cycler le système. La vitesse de reproduction des bactéries augmente avec la température.

Ainsi, le printemps (disons de mars à mai) sera le moment idéal.  Une fois le système cyclé, on aura  le temps d’introduire les poissons et de les habituer au système avant les fortes chaleurs.

Commencer avec des poissons rouges

Il faut un certain temps pour que le système et le pilote du système entrent en “vitesse de croisière”. Les poissons rouges sont des poissons très robustes, avec un forte tolérance quant à la qualité de l’eau. Ils s’adaptent aussi à une large plage de température.

Il est par ailleurs très facile de trouver des poissons rouges à l’animalerie du coin … et les enfants les adorent!

Commencer un système d'aquaponie à partir d'un baril alimentaire

Commencer avec des matériaux simples

On va commencer par se procurer une baignoire, un abreuvoir, une tonne à eau, un aquarium, un évier… On peut trouver ce matériel d’occasion à des tarifs raisonnable, ou le récupérer dans notre entourage. Il nous faut un bac pour les poissons, et un ou des bacs pour les plantes. On peut partir sur un volume de bac pour les plantes de une à deux fois le volume d’eau des poissons.

Commencer par un jardin d’herbes

Les plantes à feuilles sont assez facile à réussir en aquaponie.  On peut commencer avec des plants prêts à transplanter : salades, ciboulette, sauge, persil, menthe, origan, basilic seront prolifiques !

Commencer par les aromatiques en aquaponie

Commencer … maintenant !

Commencer avec un petit système vous permettra la première année :

  • de comprendre le fonctionnement et les besoins du système
  • de vérifier votre envie d’en faire un plus gros
  • de faire un essai à un coût raisonnable

Si vous êtes motivés, nous pourrions démarrer ensemble ! Lancez vous ce défi, vient un moment ou il faut se jeter… à l’eau.

Je vous accompagne en écrivant une série d’article pour répondre aux questions pratiques que vous vous poserez en chemin. Le prochain est sur les matériaux à employer.

En commençant à plusieurs, nous bénéficierons des avancées et des expériences de chacun! Faites nous savoir en commentaire si l’expérience vous tente.

 

 Source photos :

Milkwood aquaponics,  Nat puis Keithlmerchant sur le forum backyardaquaponics 

Recevoir notre guide gratuit sur l'aquaponie

ainsi que les mises à jour du blog


Bienvenue, à bientôt dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This
X