semis-aquaponie-radis

Récolter souvent implique de semer souvent! Pour profiter pleinement des capacités de votre système d’aquaponie à vous nourrir, il faut apprendre à réussir des semis réguliers et au bon moment. Quelques trucs et un peu d’organisation, et c’est facile !

Semis direct dans les bacs de substrat : pas la tomate!

On peut semer certaines grosses graines directement dans le substrat. En surface, c’est chaud, humide et bien drainé. Les graines doivent rester au dessus du niveau de l’eau, sinon elles risquent de se faire emporter par la marée. Dans des bacs de culture à niveau d’eau constant, c’est plus calme et plus réaliste. Dans tous les cas, il est préférable d’hydrater les graines en les faisant tremper dans l’eau une nuit avant de les semer. Ça peut marcher avec des haricots, des melons, des courges, des radis…

Les petites graines sont plus fragiles et se font facilement emporter par le flux d’eau, voir descendent dans les profondeurs du substrat… Je vous déconseille de semer à la volée, il va y avoir de la perte… Donc les salades, tomates, aubergines, etc, c’est plutôt des semis à part. Je vous décris ma méthode ci-dessous.

semis-direct-substrat

Semis direct dans les billes d’agile – Pois mangetout Norli

Le bon substrat pour les semis

Les caractéristiques du bon substrat

Un bon substrat a plusieurs caractéristiques importantes.

  • Il est léger pour permettre à la plantule de passer ses racines facilement
  • Il pompe un peu d’eau pour garder une atmosphère humide propice
  • Il est suffisamment drainant pour évacuer les excès d’eau
  • Il est sain et exempt de pathogènes

Réunir ces conditions et de bonne graines, et c’est le succès assuré! Avec l’habitude on optimise le gestes et ça devient très facile.

La recette du substrat pour mes semis

J’expérimente différent types de substrat afin de trouver le meilleur compromis. Ma recette la plus efficace à ce jour est la suivante :

  • 1/3 de fibre de coco
  • 1/3 de vermiculite
  • 1/3 de compost maison bien mûr tamisé

Je vous conseille d’avoir toujours un mélange prêt sous la main. A conserver à l’ombre dans une boite fermée…

J’ai de très bons résultats avec ce mélange. Les matériaux ne sont pas très locaux, notamment la coco. Mais les quantités consommées sont très faibles, et on peut recycler le substrat plusieurs fois.

substrat-semis-aquaponie

Les bonnes conditions d’humidité pour les semis

Utiliser un pulvérisateur

Les petites graines se font facilement emporter par les grosses goutes d’un arrosoir. Je vous conseille d’employer un petit pulvérisateur qui fera une petite pluie beaucoup plus délicate et plus efficace.

Faire usage de coupelles ou plateaux

Je pose mes semis dans des plateaux bien horizontaux dans lequel je maintiens un petit fond d’eau de quelques millimètres. Ca permet de s’assurer que le substrat reste constamment assez humide. A ce stade, le moindre coup de sec est fatal pour la petite plante.

pulverisateur-semis-aquaponie

Les gestes efficaces pour les semis

Utiliser des plateaux à semis

Avec votre système aquaponique, vous aller récolter souvent ! Notamment des salades par exemple, qui poussent très vite. Du coup il faudra semer souvent (toutes les semaines en saison), et l’utilisation de petits pots individuels devient vite peu pratique.

J’utilise des plateaux comme sur la photo. Je les remplis de mon mélange de substrat. Ensuite j’humidifie le tout. Enfin, je dégage un petit trou de la pointe d’un crayon, et pose mes petites graines. Je recouvre très peu. On conseille de recouvrir la graine d’une couche de substrat de son épaisseur environ. Autant dire que les toute petites graines de salades sont quasi à la surface !

plateau-semis-aquaponie

Assurer de bonnes conditions de température

La plupart des graines potagères nécessitent de la chaleur pour germer. La température optimale varie entre 20 et 30°C. On fait donc tout ça à l’abri, idéalement dans une serre. En intérieur devant une fenêtre ça marche très bien aussi.

Au tout début de la germination, les graines n’ont pas forcément besoin de lumière. Mais très vite, il leur en faut sinon les plantes vont s’allonger excessivement et rester faibles.

Enfin, on regarde tout ça lever et on laisse les semis sortir leurs premières vraies feuilles avant d’aller plus loin, ça prend en tout entre deux et cinq semaines selon les plantes…

Planter et transplanter les semis

Planter et transplanter, c’est une autre histoire. Je vous la livre prochainement en images….

Je vous souhaite de bon semis!  C’est très zen. Les petites plantes qui pointent portent l’espoir d’une belle saison de culture à venir…

 

Et vous avez vous déjà lancé vos semis? Avez vous une recette de substrat à partager ? Des astuces ?

Sinon faites passer l’article à ceux qui cherchent comment s’y prendre…

 

Recevoir notre guide gratuit sur l'aquaponie

ainsi que les mises à jour du blog


Bienvenue, à bientôt dans votre boite mail.

Pin It on Pinterest

Share This
X