Élever des carpes amour en aquaponie

carpe amour en aquaponie

28 Commentaires

    • Greg

      Bonjour Gerald,
      Le gazon, un peu, mais peu. Frais, cela flotte assez mal, et cela pollue assez rapidement le bassin.
      Il y aurait surement moyen de leur en faire manger, reste à trouver sous quelle forme…

      Réponse
  1. Gence Romain Emile

    Idéal pour les tropiques …

    Réponse
    • Greg

      C’est sûr!

      Réponse
  2. Frederich Giguere

    il y a un intrus dans la demeure … lepomis gibbosus !

    Réponse
    • Greg

      Bien vu Frédérich, Il y en a qui ont l’œil ! 😉
      J’ai recueilli cette petite perche, elle a passé deux ans dans le système sans vraiment grossir. Pourtant elle mangeait bien ! je suppose que sa croissance était déjà bloquée lorsque je l’ai recceuillie.
      Elle est passé par plusieurs bacs et systèmes. C’est un poisson très robuste !

      Réponse
      • Oblin Didier

        C’est une perche soleil , considérée comme nuisible dans les plans d’eau. Un carnassier qui ne grossit pas en consommant des végétaux.

        Réponse
  3. Jean-Marie

    Hello Greg,

    Les perches, c’est 9 cm et 50 grs à 1 an, 15 cm et 80 grs à 2 ans, 19 cm et 150 grs à 3 ans, 22 cm et 200 grs à 4 ans… 8 ans, 36 cm et 800 grs… du coup, ce poisson délicieux, est très lent à “devenir consommable”, maintenant, l’avantage, c’est que nous pouvons les garder quelques années , mais cela, c’est un autre débat 😉

    Réponse
    • Greg

      Merci Jean-Marie pour les stats ! Effectivement, ça prend du temps… Mais c’est surement un poisson intéressant: robuste, tolérant pour les températures, et délicieux!

      Réponse
  4. Gérald Jungers

    on peu envisager de les nourrir avec de la spiruline, ce qui implique une serre parallèle fournissant la spiruline

    Réponse
    • Greg

      Je ne sais pas si elle se nourriraient de spiruline uniquement, probablement. Les miennes en ont goûté et apprécié.
      Mais il nous faut toujours un intrant pour produire la spiruline….

      Réponse
      • archigi

        OUI, de l’URINE…. Voir la ferme du Collet à La Penne (arrière pays Niçois).

        Réponse
  5. LOUYER

    Salut Greg.
    Jette un oeil à cette vidéo (en hongrois). Il y a de la neige dehors mais visiblement il fait bon à l’intérieur.
    https://www.youtube.com/watch?v=koacSbFdE7E
    Et une autre en français du Kébek.
    https://www.youtube.com/watch?v=OINOm81sWcY
    D’accord, cela demande un gros investissement au départ, mais sur le long terme on s’y retrouve.
    Autre commentaire : Produire la nourriture des poissons en aquaponie. Si tu manges tes poissons, tu ne peux pas en faire des reproducteurs, il faut que tu rachètes des alevins à quelqu’un.
    Pour vivre en “autarcie”, il faut garder des reproducteurs et réserver une partie du système pour nourrir les poissons, mais ce n’est aucunement une obligation.
    Produire des végétaux toute l’année pour nourrir les carpes des aquaponistes peut être un débouché pour les agriculteurs locaux.

    Réponse
    • Paul

      Sauf que dans cette logique de reproduction, il y a un détail à ne pas oublier : étant considérées comme potentiellement invasive, les carpes amour ne sont autorisées à la vente que pour des peuplement d’eaux closes. Leur relachement dans des eaux vives est illégale. D’autre part, pour prévenir ce dernier cas, car ça finit toujours par arriver, volontairement ou non (ex: crue), ces poissons sont tous triploïdes, donc stériles.

      Réponse
      • Greg

        Effectivement, il convient d’être prudent ! Pour ma part, je suis à des dizaines de km de tout court d’eau vive. Mon système d’aquaponie est pour le coup bien un système en eaux closes !

        Réponse
        • Rémy

          bonjour Greg,
          content de te voir depuis un certain temps
          Est ce que ton projet a abouti

          Réponse
        • robert

          Bonjour, mais d’autres pourraient les lacher dans la nature. L’équivalent français est le chevesne, avec un quallité gustative voisine…d’ailleurs, il n’y a pas d’élevage professionnels (pour la consommation) de cette carpe.
          cordialement

          Réponse
  6. Mad

    Bonjour Greg
    Avez vous pensé au chauffe-eau solaire ?
    Vous pouvez le faire vous même, ça ne coûte pas cher et ça permettrait de relever un peu la température de l’eau de quelques degrés !
    De plus, il me semble que les carpes à grosse tête ont une croissance plus développée et elles aussi sont plus ou moins herbivore .

    Réponse
  7. Rémy06

    Bonjour Greg,
    Tout d’abord, bravo pour ta philosophie de vie de façon générale, tes efforts de partage d’expériences et de vulgarisation de l’aquaponie. Je te suis sur youtube, depuis peut être un peu moins d’un an, les colloques, les visites de fermes à l’étranger etc. Merci pour ce bilan version carpe amour, très instructif.

    Je suis depuis 2010 sensible aux modes de vie telle que la permaculture, manquant toutefois trop souvent d’eau (hors réseau potable), pour dimensionner mes projets comme je l’entend. Passionné de nouvelles techniques culturales saines et innovantes, je possède un petit système semi-aquaponique, à l’échelle d’une cuve IBC, dont le “moteur” *sourit*, sont des poissons d’ornement, en fonction depuis trois quatre ans, cette expérience me sert essentiellement de boutureuse.
    J’aspire à développer un système qui me permette d’en vivre, modulable, le long de mes restanques d’olivaies.
    Je suis retourné aux études à 38 ans, passé un BPREA aquaculture option spiruline, que je viens d’obtenir.
    Au plaisir de se croiser 😉

    Réponse
  8. Françoise Loubinoux

    Bonjour,

    Les carpes amour mangent-elles la vase ? Nous avons une mare de 2000 m2 , envasée, et voudrions etre surs qu’elles puissent nous aider ! Merci à vous de votre réponse

    Réponse
    • robert

      aucun poisson n’est herbivore, certain absorbent l’herbe mais aucun ne la digère, ils ne digèrent que les microorganismes qui sont sur l’herbe; encore moins la vase !

      Réponse
      • Gregory BITON

        Bonjour Robert,
        Intéressant ! Tu as une source là-dessus ?
        Cordialement,
        Greg

        Réponse
        • robert

          pour digérer de l’herbe il faut un estomac et une panse…une vache quoi. Ces poissons (carpes de toutes sortes) n’ont même pas d’estomac, le cellulose ressort intacte et pourrie dans l’installation.

          Réponse
  9. christophe

    Bonjour,comment vous procurez vous des toutes petites carpes amour ? Réussissez vous a les produire ?
    Merci

    Réponse
    • robert

      ce poisson n’a aucun intérêt gustatif (et avec de nombreuses arête fourchues dans les filets, comme le chevesne), et est un gros polueur. Prenez plutôt de la truite. Cordialement

      Réponse
      • Greg@aquaponie.net

        Bonjour robert,
        Pas tout à fait d’accord sur l’intérêt gustatif comme je le dis plus haut. On a pu tester et apprécier.
        La truite reste notre poisson de prédilection. Mais elle ne tolère pas les températures que l’on peut avoir l’été ici. Et nous cherchons toujours un bon candidat pour prendre le relai l’été…

        Réponse
        • robert

          Il n’y a pas beaucoup de choix (en France) de bon poisson capable d’être en élevage (il faut se tourner du coté de ceux qui les connaissent), c’est juste qu’il faut adapter l’installation pour l’accueillir, et non le contraire. Sinon, c’est simplement de l’hydro ou de la bioponie (GHE), et c’est déjà pas mal, mais il vaut mieux le dire. cdt

          Réponse
  10. Berthoud

    bonjour les aquaponistes

    j’ai 2 cuves de 600 l chauffés quasi toute l’année a 25 degrés ( haute savoie ) j’ai qq tilapias depuis qq mois mais pas de fraie ….. et vu le prix auquel j’achète les alevins au pays de Galles , je cherche peut être des alevins carpe amour
    …. mais ou en trouver ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 Déc, 2015

Depuis 1 an et demie, nous élevons des carpes amour dans notre système d’aquaponie. Aujourd’hui il fait froid, elles sont léthargiques. Les truites, elles, grandissent vite et vont devoir coloniser bientôt un nouveau bassin. C’est décidé, on sort les carpes. C’est l’heure du bilan.

Des carpes herbivores

Pourquoi avoir choisi d’élever des carpes amour blanc ? Parce qu’elles sont herbivores bien sûr. A la recherche d’autonomie, on essaie de limiter au maximum les intrants (nourriture) extérieurs. Nos carpes ont bien mangé toute sorte de végétaux : consoude, trèfle, oseille, mais aussi lentilles d’eau, cresson des fontaines, salades montées et toutes sortes de déchets verts de l’aquaponie… La boucle est-elle bouclée ? Malgré tout, lorsqu’elle est en forme, une carpe amour blanc peut manger jusqu’à son poids de végétaux par jour ! Du coup mon petit jardin ne suffit pas à récolter 15 kg de trèfle par jour… Pourquoi ne pas faire pousser leur nourriture dans l’aquaponie me direz-vous? Parce qu’ à partir de  là on commence à se mordre la queue... Il pousserait alors en consommant les mêmes minéraux que mes autres plantes potagères…et à leur détriment. L’aquaponie, ça peut paraître magique parfois, mais en fait non.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme… On en a là une parfaite illustration.

Du coup on nourrit aux granulés. Qu’elles chipotent un peu d’ailleurs. Et plus pragmatiquement, on se retrouve plutôt à supplémenter la nourriture industrielles avec une bonne part de nourriture vivante. A ce régime, nos poissons sont en pleine forme !

Croissance et température pour les carpes amour

Après 18 mois dans le système, les plus grosses carpes pèsent autour de 350 grammes. Pas exceptionnel. Loin derrière les truites en tout cas. La température de l’eau de notre système domestique varie entre 6 et 24°C au cours de l’année. C’est peu pour la carpe amour. Elle peut tout à fait subir le froid mais son métabolisme est à ce moment là très lent. La température optimale se situe autour de 28°C. Du coup, elle n’est vraiment très active que deux-trois mois dans l’année. Trop peu pour les besoins de mes plantes. Peut-être croitraient-elles plus vite également si elles étaient moins stressées… Je ne sais pas si c’est dû à l’espèce ou juste à ces poissons-là, mais elles sont très craintives. On ne les voit quasi jamais, elles se positionnent systématiquement à l’opposé du bassin lorsqu’on approche. Rien à voir avec certaines carpes koï qui viennent vous manger dans la main

Dégustation

Combien de fois ai-je entendu : la carpe c’est plein d’arêtes… faux! Enfin pas plus que la truite, c’est très similaire à décortiquer. Pour la cuisson, écaillée, un petit tour au court-bouillon c’est parfait. Et on déguste. La chair est excellente ! Le goût est fin, la chair ferme. Pas un soupçon de “gout de vase” dont on l’accuse parfois aussi. Nous allons pouvoir faire de belles expériences culinaires…

carpe-amour-recolte

Les carpes en général ont mauvaise presse en France. Bizarre, c’est de loin l’espèce de poissons la plus élevé au monde (26 millions de tonnes de carpes en 2013) ! Elles ont visiblement beaucoup plus de succès en Asie. Mais dans certains coins de l’Est de la France aussi, non ? Je serais curieux d’avoir des retours de vos expériences là-dessus.

Bilan

La carpe amour aura été une bonne expérience pour notre système aquaponie. Elle permet de supplémenter facilement sa nourriture en végétaux. Par contre, elle est craintive et préfère l’eau plus chaude que celle que nous avons ici sans la chauffer, dans une serre bien isolée. Cela peut être un bon poisson d’élevage en complément d’une espèce d’eau froide. Seule cependant, elle produit ses précieux excréments sur une trop courte période de l’année pour assurer des cultures potagères florissantes. Nous allons pouvoir continuer notre quête du poisson parfait… La carpe amour ça vous dit ? Quel poissons aimeriez vous tester ? N’hésitez pas à nous en dire plus en commentaire…

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X