Au démarrage : cycler le système aquaponique

55 Commentaires

  1. funny

    Bonjour, cet article est très instructif et clairement expliqué! Je connais des personnes qui ont un bassin avec carpes japonnaises etc… peut il etre utile que je preleve de leur eau pour accélérer le cyclage.

    Aussi, complètement novice dans le domaine je me demande si c'est bien l'eau du robinet que l'on utilise à l'origine…Je suppose que oui mais comme  j'ai un puit et aussi la rivière a coté …

    Merci d'avance, bonne journée

    Réponse
  2. jerome

    Pour ma part j’ai vu que certaine personne prenait de l’eau pour cyclé les bac dans leur aquarium ou poubellarium. Je crois également avoir entendu parlé d’une méthode consistant à introduire du jus de lombricomposteur (à vérifier).

    Réponse
    • Greg

      On peut effectivement récupérer l’eau d’autres écosystèmes aquatiques établis… Cela fournira en quantité la semence (les bactéries nitrificatrices en plus grand nombre), puis il faudra les faire grandir en leur fournissant conditions (pH, température) et nourriture (une source d’ammoniac). Dans ces conditions elles viendront coloniser l’ensemble du système !
      Mais ces bactéries sont naturellement présentes partout, et l’on peut aussi faire sans. Cela demande un peu de patience (que je n’ai pas non plus ;-))
      Greg

      Réponse
  3. AIMEDIEU

    Excellent. Manque que de savoir comment détecter “en pratique” la présence des nitrites puis nitrates.

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Aimedieu,

      La concentration en nitrite et nitrates est détectable via des petits “kits” utilisés en aquariophilie. Il s’agit de bandelettes à tremper dans l’eau ou de réactifs colorés à doser… C’est assez simple, on joue au petit chimiste. Les valeurs ne sont pas extremement précises, mais cela importe peu, dans le cas précis, on cherche plutot à mesurer une tendance…

      Greg

      Réponse
  4. Florian

    Bonjour Greg !

    Tout d’abord félicitation pour votre site ! Il donne tellement envie que je suis en train de regarder pour m’inscrire à votre formation de Février (je suis de Lyon).

    Pour en revenir au cyclage, vous parler de mesurer le niveau d’ammoniac avec des tests manuels que l’on trouve dans le commerce, or je ne trouve que des test “Ammonium NH4” je suppose que c’est la même chose ?

    Merci beaucoup et bonne continuation !

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Florian,

      Content que le site te plaise! Effectivement ammoniac est le gaz (NH3) soluble dans l’eau, ammonium(NH4+) est l’ion associé en solution dans l’eau, bien vu!

      Tu es bienvenu en février, il reste quelques places 😉

      Cordialement,

      Greg

       

       

       

      Réponse
      • Pascal

        Bonjour,

        Je me permets d’intervenir sur ce post… Je vois que vous parler d’introduire de l’ammoniac pour lancer un cycle. Etant aquariophile, je me permet de vous donner une autre solution utilisé dans le monde des aquariums. La solution consiste à mettre dans la nourriture de poissons (type granulés ou flocons) dans le bac à poissons après remplissage SANS introduire de poissons. Les bactéries, présentes naturellement dans l’eau, vont commencer à dégrader la nourriture et donc ainsi commencer le cycle. Théoriquement, la 1ère semaine, les test de NO2 (Nitrites) et les NO3 (Nitrates) seront insignifiant. Dans la 2ème semaine, nous aurons un “pic” de nitrites qui prouvera le début de la dégradation d’ammoniac en NO2 mais pas peu de NO3 (ATTENTION ne pas mettre de poissons pendant cette période car NO2 = Poison). Dans la 3ème semaine, vous devriez apercevoir une chute considérable des NO2 mais une hausse des NO3. En principe, à la fin de la 3ème semaine, le bac devrait déjà avoir une biologie suffisante pour l’introduction de poissons.
        Enfin, ici je vous explique comment je procède en aquariophilie.

        Bonne continuation à tous.

        Réponse
  5. Alex

    Salut Greg,
    Depuis quelques semaines je n’ai plus ni de nitrite ni ammoniaque mesurable. c’est bon ou je rajoute de l’amonique ?

    Réponse
  6. William

    Bonjour,

    Je découvre l’aquaponie et n’ai aucune expérience avec les poissons.

    Là où j’habite, le climat est continental : Très chaud l’été, très froid l’hiver.

    Je lis que les bactéries sont inactives sous 10 degrés… Je voulais faire de l’aquaponie dans une petite serre, mais je vois mal comment la garder au dessus de 10 degrés l’hiver.

    Question : 1) Que faire lorsque les températures sortent de la fourchette donnée sur une courte période ?

    2) Que faire des poissons en hiver, quand on atteint facilement les moins dix, moins quinze degrés ?…

    Merci pour votre réponse

    Réponse
    • Greg

      Bonjour William,
      Pour le froid sur une courte période, pas vraiment de problème, tout le monde se met en dormance et redémarrera lorsque la température remontera.
      Il faut éviter absolument le gel de l’eau. Mais elle a beaucoup d’inertie… Si les journées sont ensoleillées, la température remontera rapidement dans une serre en journée. Du coup ça peut suffire à empêcher ton eau de geler, même si l’air est très froid la nuit.
      Après, tu peux isoler tes bacs à poissons, limiter au maximum l’évaporation…

      Réponse
  7. Romain (81)

    Bonjour, Je me suis lancé en Hydroponie, avec des tubes PVC (8 x 4 m), en utilisant un engrais Bionova NFT et en remplissant les tubes de billes d’argile. Du bon et du moins bon (été très chaud sous la serre). Afin d’assainir mon système, je cherche à faire un plus naturel. Je vais me fabriquer un filtre biologique et rajouter des champignons..En tombant sur votre site, je trouve l’aquaponie intéressante, mais une question une question me bloque : lorsqu’on introduit des alevins de truites, mettons 50 à 100 selon la taille du bassin, comment peut on avoir suffisamment de nutriments pour les plantes ? Il défèquent moins que quand les truites font 400 g..Faut il avoir d’autres bassins annexes pour surpeupler au début, puis limiter le nombre de poisson par bassin lors de la croissance ? Merci, Romain

    Réponse
  8. how2survie

    Bonjour Greg,

    Petite question, je commence à m’intéresser à l’aquaponie alors tu m’excuseras pour sa simplicité …
    Lorsque on est en phase de cyclage (apport progressif en ammoniac & co), le système doit il déjà être monté (pompe, etc), ou l’eau doit elle être le seul élément installé ? doit elle être stagnante ?

    Merci par avance,
    Super site 😉

    Jordan

    Réponse
    • Greg

      Bonjour,
      Le système doit tourner car les bactéries ont besoin que l’eau soit oxygénée…
      Cordialement,
      Greg

      Réponse
  9. thierry85

    Bonjour Greg .
    Depuis quatre jours que je me suis fait opéré d’un oncle incarné (même pas mal) , je passe mont temps sur le net a chercher des infos sur l’aquaponie ,et bien félicitation c’est sur ton site que je trouve le plus d’infos .
    Cela fait pas mal de temps que j’y pense , et en retraite depuis un an ,c’est décidé je me lance .
    Je précise aussi que j’agi dans un esprit de permaculture . depuis ma cessation d’activité j’ai repensé totalement mon potager en construisant des butes en installant une serre de 32 m² et la mise en place de 6 cuves de 1000 l payé 20euros pièce .
    Donc pour revenir a l’aquaponie ça commence a prendre forme dans ma tête .Bon bricoleur , je me débrouille assez bien pour la récup. des matériaux , coté budget ça ne devrais pas me couter grand chose .
    Je continu mes recherche sur ton site (pas besoin d’aller voir ailleurs , ou juste un petit peut ) et dès que je suis rétabli j’attaque .
    Une petite question au passage : j’ai remarquer que le tuyau de mon surpresseur qui plonge dans mes cuves ( qui sont recouverte d’une bâche noir ,donc pas d’algues verte ),est recouvert d’une matière visqueuse , alors je me demande si ça ne serait pas des bactérie semblable aux bactéries qui se développent dans les bacs de culture . Je me suis donc dit quand récoltant ces “bactéries” cela pourrait servir a ensemencer les billes d’argile et réduire du coup la durée de mise en culture .Je suis peut-être a coté de la plaque mais j’aimerai quand même avoir ton avis sur cette idée .
    Et encore bravo pour ton site .

    Réponse
  10. Yoann

    Bonjour Greg,
    Je voulais te remercier pour le temps que tu consacre à ce site pour l’approvisionne de tes connaissances.
    J avais une question ça va faire déjà 1mois et 1 semaine que je vais cycle mon eau et je me retrouve avec un NO3 de 50ppm et un NO2 de 4ppm ce qui est énorme, je dois changer la moitie de mon eau ou pas ? et ça signifie que mon système ce lance ou que j ai un souci. Que dois je faire stp
    Merci d avance de ta réponse.

    Réponse
    • Greg

      Bonjour Yoann,
      Ton système est bien en train de se lancer. Effectivement, les taux de nitrites sont importants. Il serait souhaitable que tout ça reste en dessous de 0, 5 à 1ppm (ça dépend de la tolérance des poissons).
      Au delà de deux ppm, les bactéries nitrificatrices sont inhibées et ne parviennent plus à bien se développer.
      Je te conseille donc d’effectuer régulièrement des changements d’eau partiels (eau non chlorée!) à hauteur de 1/3 max à chaque fois. Tu devrais réussir ainsi à diluer un peu tes nitrites, pour les garder dans des valeurs acceptables. Courage, tu n’es plus très loin. J’ai constaté plusieurs fois que les nitrites peuvent disparaitre d’un coup (en un à deux jours). Ces petites bactéries, une fois installées sont très efficaces dans leur travail!
      N’hésite pas à donner des nouvelles !

      cordialement,

      Greg

      Réponse
      • Yoann

        Bonour,
        Greg je reviens suite a ta réponse, j ai fais sur deux jour mélangé avec de l eau déminéralise 1/3 de l’aquarium et c est super mon système est lance aujourd’hui j ai mis mes Truites et elles sont toujours vivante ce qui signifie que mon eau et parfaite 🙂 Merci encore

        Réponse
  11. A.S. Awad

    Bonjour Greg,
    Excellent article, site et sujet. Je suis très intéressé à l’hydroponie. Mais après que j’ai tombé sur ce site je viens de tourner vers l’Aquaponie. Je suis de Liban et j’aime bien installer des systèmes Aquaponie chez nous. C’est bien que je suis chimiste pour doser les nitrates et les nitrites, par contre aucune infos sur la partie bactériologie, pouvez vous m’aider la dessus ? une autre, est ce que votre livre est disponible aussi au Liban ?

    Réponse
  12. Bemon

    Merci beaucoup Greg pour ta réponse depuis que tu m as répondu j arrête pas de changer 1/3 de l eau sauf hier un souci toute l eau de mon aquarium s’est vidée donc tout perdu donc j ai du remettre de la nouvelle eau. Mais le taux de nitrite a 10 et nitrate 250 avec un bon PH 6.9 . Ça va faire 4 jours que je m amuse a changer l eau et toujours autant de nitrate et nitrite. Je vais continuer a changer l’eau. Mais je voulais te tenir au courant de l avance suite a ta réponse qui fut super rapide 🙂 et on sait jamais si tu as d autre solution.
    Merci encore Greg

    Réponse
  13. thierry85

    Bonjour greg .
    Je suis au tout début de la construction de mon système .
    Mon projet : cuve d’élevage de 1000l , table de culture avec billes d’argile de7 m x 1.10 m x0.35 m et bac tampon de 800 l .
    Il est prévu que j’y installe un siphon automatique et je m’interroge sur le diamètre de ce siphon , car vu la quantité d’eau a évacué de la table de culture j’ai peur que cela ne soit pas assez (ou trop ) rapide pour qu’il y est au moins deux renouvellement par heure .
    Pour l’heure j’en suis juste a creuser les fosses dans ma serre pour y mettre les cuves de 1000 l qui serrons là pour l’inertie thermique .
    Je communiquerais sur l’avancé du chantier .
    Donc , Greg si tu peut me répondre au sujet du siphon cela me serai très utile et je t’en remercie .
    Bonne journée .

    Réponse
    • Robert's

      Bonjour moi c’est Robert’s et j’ai pis au vol votre commentaire… Est-ce que j’imagine vous avez concrétisé votre projet …? Et êtes toujours d’actualité … si Oui ?
      je souhaiterais recevoir quelques photos et commentaires de votre Expérience dans ce domaine plus que d’actualité en 2020
      Merci pour votre suivis … asap
      Robert’s

      Réponse
  14. Steph34

    Bonjour Greg et merci pour ton site
    J’y suis enfin, serre montée, siphon automatique qui fonctionne, pompe en route et prêt pour le début du cyclage.
    Je n’ai pas trouvé de quantité concernant l’ammoniaque, je pense y être allé un peu fort car j’ai versé 1/2l pour 900l d’eau et je suis aujourd’hui à 8ppm…
    Penses tu que cela va baisser ou va t’il falloir que je rajoute de l’eau???
    Merci encore et à bientot.

    Réponse
    • Greg

      Hello Steph34 !
      Effectivement, tu y es allé franchement trop fort… Tous les changements dans un système d’aquaponie doivent se faire avec beaucoup de douceur. Ce n’est pas trop grave tant que tu n’as pas d’êtres vivants là-dedans. Après, il va falloir être beaucoup plus mesuré…
      Je te conseille de vidanger une grosse partie (90% en fait) de ton eau et remplir avec de l’eau neuve pour diluer l’ammoniac… Je ne crois pas qu’elle disparaisse ainsi ! En effet, les bactéries nitrificatrices sont inhibées et peinent à se développer à partir de 2ppm environ. C’est le contraire de l’effet recherché. Viser plutôt 0,5 à 1ppm…
      Donc les ajustement, se font à la petite cuillère d’ammoniac, plutôt qu’à la bouteille.
      Tiens nous au courant ! 😉
      Greg

      Réponse
      • thierry85

        Bonjour a tous .
        C’est quand même bizarre ça ,personne n’a l’air de savoir quel proportion d’ammoniac il faut mettre pour commencer le cyclage ,que ce soit ici ou sur les autre site personne ne donne de réponse franche ,il doit quand même bien avoir un minimum pour commencer .

        Réponse
        • Greg

          Salut Thierry,

          Tu as la réponse juste au-dessus non ? 0,5 à 1 ppm.
          Taux à maintenir pendant toute la durée du cyclage. Au delà de 2ppm, les bactéries sont inhibées et c’est à éviter. En dessous, c’est un peu lent.
          Tu n’as pas de réponse ultra précise parce que :
          – ça dépend de plein d’autres facteurs comme : le pH de l’eau, sa température, le taux d’oxygène dissout…
          – les tests simples à notre disposition (bandelettes ou gouttes) ne sont pas très précis : +/- 0,5 ppm…
          Ça te va ? 😉
          N’hésite pas à demander d’autres précisions !
          A bientôt

          Greg

          Réponse
          • thierry85

            Bonjour Greg .
            Oui j’ai bien vue qu’il faut maintenir l’équilibre entre 0.5 et 1 ppm .mais ma question est : au tout début du cycle ,quel quantité d’ammoniac ;(personnellement j’y mettrais de l’urine )
            ,faut-il ajouter a l’eau .Par exemple pour 1000 l d’eau je met 0.5 L , 1 L , 1.5 L d’urine , plus , moins ? après ,bien sur il y aura des ajustement a faire .
            Donc mon souci c’est vraiment au tout commencement .
            Pour le moment mon projet avance ,ma table de culture est presque terminée ,aujourd’hui je vais chercher la tuyauterie , la semaine prochaine la bâche ppdm . En fin de compte ,vu la longueur de ma table (7m) j’ai décidé de la diviser en trois compartiments ,deux qui vont recevoir des billes d’argile et l’autre des radeaux Je devrais recevoir les billes commandées chez POINT.P de Montaigu a la fin du mois .
            Bonne journée .

          • Greg

            Ok thierry85, je n’avais pas bien compris ta question. Et tu ne vas pas aimer ma réponse….
            En fait ça dépend. Tout dépend de la concentration de ta source pour l’urine comme pour l’ammoniaque chimique !
            Si tu pars avec de l’urine, il faut que tu l’aie laissée vieillir dans une bouteille fermée pendant environ deux semaines au moins. L’azote contenu dans l’urine est sous forme d’urée, indétectable par les kits de mesure aquariophiles. Le vieillissement créera l’ammoniaque (tu sauras tout de suite lorsque c’est prêt, l’odeur est épouvantable). Si tu ajoutes l’urine directement, la transformation urée azote se fera dans le système et tu n’as aucun contrôle sur ce qui se passe (pas de mesure possible).
            La concentration de l’urine en azote varie au cours de la journée et selon ton alimentation. Tu as remarqué que le matin c’était plus chargé ?
            A vue de nez tu peux partir sur un demi litre pour 1000l. Puis mesure 1 heure après le temps que l’eau s’homogénéise.
            J’espère que ça t’aide !

          • thierry85

            Bonjour greg .
            Sur aquaponie.org ils conseil de mettre 1 L d’urine pour 500 L d’eau , qu’en pense tu ?

          • thierry85

            Merci Greg, ça m’aide beaucoup , je sais maintenant sur quel pied danser , j’ai un stock d’urine depuis 15jours qui va encore se bonifier quelque temps tel un bon vin
            (juste faire gaffe a ne pas se tromper de bouteille )
            Bonne journée .

          • thierry85

            Bonjour Greg .
            Après réflexion ,je crois que je vais abandonner l’ajout d’urine ,car au vu de celle ci , j’ai comme un doute ,la première bouteille d’un litre et demi est parfaitement limpide mais la seconde de deux litres récolée juste après la première
            est super trouble ,donc pas confiance .
            Alors ,retour case d’épart ,quel quantité d’ammoniac faut-il apporter au début du cyclage ?ammoniac ou ammoniaque ?
            Encore une autre question .Lorsque je vais effectuer mes analyses d’eau ce sera avec de l’eau prélevé dans le bac d’élevage ,de culture ou du puisard ?
            Je te remercie pour tout les conseils dont tu nous fait part ainsi que de la patience dont tu fait preuve .

            Bonne journée .

          • thierry85

            Bonjour Greg .
            Un grand merci , (et rien que pour moi ,houa ! )voila qui est net et précis ,me voila prêt et confiant pour le lancement de mon système , quoique j’ai pris un peut de retard , le devis des matériaux pvc u s’élevant a plus de 400 euros j’étudie le cout avec du polyéthylène bande bleu , si cela pouvait faire baisser la facture de 40 % , ce serait pas un mal .
            Et encore MERCI.
            Bonne journée .

  15. Steph34

    Bonjour et merci Greg, voilà le reservoir vidé et remplie avec de l’eau tout neuve!!!
    Je relance mon circuit,
    Je fais mes mesures demain et te tiens au courant.
    Merci encore pour tout.

    Réponse
    • Greg

      Avec plaisir Steph34, Tiens nous au courant !

      Réponse
  16. Steph34

    Bonjour après 800l d’eau évacuée et stockée pour l’été, je suis encore à 2 ppm d’ammoniaque
    Qu’en penses tu?
    D’avance merci.

    Réponse
    • Greg

      Bonjour,
      2 ppm ça devrait aller. Il faut maintenant de la patience, beaucoup de patience, et surveiller l’apparition des nitrites par un petit test tous les jours…
      😉

      Réponse
  17. steph34

    Perso j’avais mis 0.5l pour 900l et vous avez vu le résultat…

    Réponse
  18. steph34

    Oups désolé je n’avais pas vu que tu parlais de l’urine et non de l’ammoniaque pure, merci de supprimer mon précédent post…

    Réponse
  19. Steph34

    Salut Greg, ca y est plus d’amoniaque, les nitrites à 0 et nitrate en baisse.
    Je crois que je vais pouvoir introduire mes poissons.
    Doit on encore avoir un peu de nitrate ou tout doit être à 0?
    Cordialement.

    Réponse
  20. Saurel

    Salut Greg !
    Petit problème je suis en phase de cyclage et depuis un mois j’ai 250 ppm de nitrites et pas la moindre once de nitrates…
    Mes paramètres :
    Un bac planté avec bille d’argiles (tomates poivron fraisier salade framboise) de 200 litres + hps 250w
    Un aquarium de 200litres avec un bac tampon de 150 litres (système ncup)
    Ph 6,8
    Gh 16d
    Kh 8d
    Nitrites 250 ppm
    Nitrates 0 ppm
    Ammoniac 0 ppm (j’en ajoute 5ppm tous les deux jours)
    Faut il que j’arrête l’apport d’ammoniaque ? Parfait il que ça inhibe les nitrobacter…
    Merci de ta réponse !
    Timothée.

    Réponse
  21. vicente

    bonjour, je suis en train de mettre en place une système aquaponique, ma question est : peut on prendre comme dans les aquariums, un flacon (avec dosage bien sur) des bactéries à introduire directement dans le système ? votre site et vidéos sont très bien je m’en inspire énormément. merci

    Réponse
  22. Ben

    Bonjour,

    Je demande votre aide, vous me sembler la ressource francophone la plus complète (merci pour votre travail !).

    J’ai commencer un système aquaponique il y à un mois environs. Comme tout vrais débutants, j’ai commis des erreurs irréparable (perte de poissons, pertes de semis, etc…), mais toutefois je continue à évoluer dans le monde de l’aquaponie avec beaucoup de plaisir.

    Au moment de commencer mon système, je ne m’étais pas correctement documenté sur le cyclage et tout, et j’ai donc incorporer 5 poissons rouge de 2” dans mon bac de 130l env. Résultat : mort de 3 poissons et maintenant un odeur désagréable, probablement du à l’ammoniac.

    J’ai fais analyser mon eau : faible présence d’ammoniac, apparition de nitrites et de nitrates. Mon eau dégage toujours une odeur nauséabonde…

    Voici les paramètres de mon système :

    – bac de culture de 50l env.
    – aquarium opaque de 130l env.
    – argile expansée comme substrat
    – 2 poissons rouge de 2”
    – marée complète de 15 min, soit 4 marée à l’heure
    – le système est à l’intérieur, et à vue l’eau semble saine (pas d’algues, résidus ou autres).

    J’attend vos conseils avec impatience, merci à l’avance pour votre intérêt à m’aider !

    P.S.: Je suis un petit cousin du Québec, j’habite la Capital National, avis aux mordues d’aquaponie, sa vous dit un café ?

    Réponse
  23. SDB69

    Bonjour Greg
    Comme beaucoup de gens ici (qui ne tombent pas sur ton site par hasard)….à mon tour je te remercie pour ton expérience vraiment précieuse et ton aide sur l’aquaponie…..quel bonheur ce partage d’expérience!!!
    J’ai mis en route mon bassin (cuve 600l remplie à 400l ) il y a 17 jours.
    J’ai mis mes plantes, et bien entendu, j’attends le cyclage de l’eau pour y mettre les poissons.

    Erreur de débutant : la cuve est blanche, exposée à la lumière….je pensais naïvement avoir le temps de la recouvrir avant l’arrivée des algues pendant ce long week end de pentecôte.
    Mais la réalité veut qu’en qlq jour, l’eau s’est opacifiée et est bien verte 🙁
    Elle ne sent pas (ou très très peu)….et hier j’ai vite remédié à ce problème de lumière (qui régulera aussi peut etre un peu la température car entourée d’épaisses plaques de polystyrène noires).
    Donc a priori, cela devrait empêcher la prolifération de nouvelles algues.

    Sauf erreur, sur le net (en aquaponie) je ne trouve pas comment faire pour que l’eau redevienne claire et sans algue

    Va-t-elle d’elle même s’éclaircir naturellement avec mon biofiltre (billes d’argile uniquement avec des marées régulières)
    Faut-il que je change une partie de mon eau (1/3)?
    ou y a t il autre chose à faire? ….

    Merci d’avance de ta ou tes réponses et très bonne continuation à toi

    Réponse
    • Gregory BITON

      Bonjour !
      Tu as eu la bonne réaction en ombrageant ton bac à poisson. Le “bloom” d’algues que tu vis est une classique ! La “soupe au petits pois” devrait s’éclaircir d’ici quelques jours.
      Tup eux voir un bel exemple de ce genre de situation ici : https://aquaponie.net/le-systeme-aquaponique-de-la-mam-orgemomes-en-detail/

      Donc ne change pas ton eau, et un peu de patience…

      Donne-nous des nouvelles !
      Cordialement,
      Greg

      Réponse
  24. SDB69

    Bonjour Greg,
    Je te remercie pour ta réponse précieuse et rapide :-).
    Je te confirme qu’aujourd’hui, soit après 5 jours, mon eau est redevenue parfaitement claire…..j’ai même plein de petits vers (qui ressemblent aux lombrics version tout petit) tout au fond du bassin.
    Elle s’est effectivement éclaircie chaque jour, et maintenant quasi plus verte du tout 🙂
    De plus, mon cycle commence….je suis telle une enfant devant un sapin de noël!!!!!!……C EST JUSTE GÉNIAL!!!
    Merci encore et encore pour tout,
    Bien cordialement
    SDB69

    Réponse
  25. David AILI

    Bonjour,
    Je viens de démarrer mon système d’aquaponie à petite échelle (environ 50L d’eau), j’ai voulu initié le cycle de l’azote en ajoutant de l’amoniaque mais je crois que j’y suis allé un peu trop fort. Après une semaine je me retrouve avec des taux élevés d’amoniaque (6ppm), de nitrate (3 ou 4 ppm) et de nitrites (110 en fait le max sur mon test). Quel conseil me donneriez vous ? Dois je encore attendre et espérer que l’amoniaque et le nitrate disparaisse ou est ce que je dois tout recommencer, purger mon eau?

    Réponse
    • Gregory BITON

      Bonjour David,
      Vos taux d’azote sont effectivement beaucoup trop élevés. Sur un petit système comme cela, il va être plus facile de recommencer à zéro… Gardez un litre sur les 50 et vous aurez des valeurs acceptables…
      Sinon, vous trouverez des indications de dosage plus précises ici : https://aquaponie.net/quelle-quantite-ammoniac-ajouter-pour-cycler/

      Cordialement,
      Greg

      Réponse
      • David AILI

        Merci pour votre réponse et votre rapidité !

        Réponse
  26. Mathias

    Bonjour Greg,
    tout d’abord un grand merci pour ton blog ainsi que ton livre que j’ai acheté et que je suis attentivement! Pour en revenir au sujet, dans ton livre tu dis “La concentration à maintenir (on continue d’alimenter le système en ammoniac pendant tout la phase de cyclage) est de l’ordre de 0,5ppm minimum”. En lisant ça on devrait ajouter de l’ammoniac dans l’eau jusqu’à ce que les colonies de bactéries soient matures. C’est bien ça? Pourtant dans le graphique, la courbe de l’ammoniac diminue. Faut-il donc ajouter de l’ammoniac jusqu’à la fin du cyclage? Maintenir le taux entre 1 et 2ppm jusqu’à la fin malgré la présence des nitrites et nitrates?

    Merci Greg

    Mathias

    Réponse
  27. Lagoké

    Bonjour greg. Merci pour ton blog… Il est très instructif..
    Je vis en Côte d’ivoire et je suis très intéresser par l’aquaponie.. . J’ai déjà une cuve IBC et j’aimerais bien l’utiliser pour l’aquaponie..
    Ici la fibre de coco y est très répandu, alors j’aimerais savoir si je peux l’utiliser comme substrat…

    Réponse
  28. Gaspar

    Bonjour Greg,

    Je pense avoir un problem sur mon système.
    Je possède un basin a poisson d’environ 800L, et 3 bacs de culture en DWC de 3m2 chacun pour 25cm de profondeur (soit environ 750L).
    J’ai commence à cycler avec de l’ammoniac, et mes nitrites sont apparu au 16ème jour, et mes nitrates en meme temps…
    Mes nitrites sont alors bien montées et ont mis du temps à redescendre sous les 5ppm (au 35ème jour environ), mais mes nitrates se sont vite mis à baisser aussi… Mon Ph est constamment à 8 et mon eau à 29°c.
    Mes nitrites ont complètement disparus au 41ème jour ‘aujourd’hui) mais mes nitrates aussi sont à zero!!! Mon ammoniac est bien entendu aussi à zero.
    je viens d’ajouter 20 jeunes tilapias d’environ 8cm chacun… et je possède une quinzaine de semis dans un bac de culture (très jeunes).
    Mes bactéries nitrifiantes sont elles mortes si mes nitrates sont déjà à zero??
    Que dois-je faire maintenant?
    En attendant votre réponse avec impatience…
    Merci d’avance,
    Gaspar

    Réponse
  29. Fabrice Alain Maillot

    Bonjour. J’ai une petite question j’ai mi ma culture en marche mais je n’est pas mi l’UV .il me faut le mettre absolument ou pas . Merci pour votre réponse

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Déc, 2013

cycler pour installer les bactéries dans les bille d'argile

La phase de démarrage d’un système aquaponique est un moment critique. En effet, les cycles naturels que l’on souhaite mettre en place doivent s’établir avant d’atteindre leur vitesse de croisière. Nous bâtissons ici un écosystème, et il est nécessaire d’adopter une démarche ascendante : partir des plus bas niveaux de la chaine (en l’occurrence la vie microbienne : les bactéries) avant d’introduire les niveaux les plus haut (les poissons).

Définition : cycler le système, nitrification

Les déchets des poissons : déjections, excrétions et restes de nourriture non consommée en décomposition sont riches en ammoniaque, toxique pour les poissons et peuvent facilement les tuer. La nitrification est la conversion de cet ammoniac en nitrate non toxique pour les poissons par certaines bactéries dites nitrificatrices, naturellement présentes partout. Cycler le système est le processus au démarrage qui consiste à bâtir une colonie bactérienne bénéfique, en mesure d’effectuer le processus de nitrification essentiel à la survie des poissons.

Les bactéries à l’oeuvre

Plusieurs familles de bactéries sont à l’oeuvre , l’une transformant l’ammoniac en nitrite (Nitrosomonas) et les autres prenant le relai pour transformer les nitrites en nitrates (Nitrobacter ou Nitrospira). Ces bactéries sont naturellement présentes, dans l’air ou dans l’eau. nous allons chercher à les multiplier. Apprendre à les connaitre un peu mieux peut nous aider à leur procurer les conditions idéales. Ces bactéries sont des bactéries aérobies, c’est à dire qu’elles apprécient un environnement riche en oxygène. Elles ne supportent pas d’être exposées à la lumière (UV) qui les tue, ce qui fait qu’elles se développeront dans le substrat des bacs de culture. Elles apprécient une température entre 10 et 20 °C, et seront inactives sous 10°C ou au delà de 38°. Enfin, ces bactéries se développent à un rythme relativement lent, et le maître mot est patience ! Enfin, elles apprécient un pH de l’eau légèrement basique mais se développeront dans une fourchette de pH entre 6 et 8. Je reviendrai sur la notion de pH dans un autre article.

Concrètement : on commence comment ?

La première chose à faire est de se munir d’un kit de test d’eau pour aquarium permettant de mesurer la concentration en ammoniac, nitrite et nitrate. En effet les bactéries sont microscopiques et ce moyen détourné est la seule façon de détecter leur présence. Ensuite, on va chercher à amener un apport progressif en ammoniac à notre système et ainsi créer les conditions de développement de nos bactéries. Il existe différentes façons de faire cet apport.

L’ammoniac chimique

Il est possible de trouver l’ammoniac sous forme chimique pure dans une droguerie ou magasin de bricolage. Attention on le trouve souvent additionné de parfums ou savons. Si ça mousse, ne l’utilisez surtout pas. Il doit être clairement spécifié “ammoniac pur” (concentration de l’ordre de 5 à 10%) ou pur “hydroxide d’ammonium” .

L’urée

L’urine d’une personne en bonne santé est stérile. Vous pouvez récolter votre urine et la laisser maturer un peu pour environ deux semaines dans une bouteille en plastique fermée. J’ai personnellement utilisé cette technique pour le démarrage de mon système avec succès.

Quelques poissons rouges

Les poissons rouges produisent une quantité relativement importante d’ammoniac, ont une tolérance à des concentrations assez élevées. Cependant, il y a un risque important d’intoxication pour eux lors de la phase de cyclage, et ils peuvent y passer. C’est pourquoi je ne recommande pas cette technique.

Le suivi du cyclage

Mesurer chaque jour pendant la phase de cyclage la concentration en ammoniac, nitrite et nitrate. En ajoutant quotidiennement notre source d’ammoniac, on tente de maintenir la concentration en ammoniac de l’eau dans la fourchette de 1 à 2 ppm, l’idéal étant de monter progressivement de 0,5 ppm par jour. A partir d’un certain temps, jusqu’à trois semaines, on voit apparaitre des nitrites. C’est bon signe, le système commence à cycler, les conditions sont réunies pour le développement des bactéries qui convertiront nitrites en nitrates. Puis, vous verrez les nitrates apparaitre, signe que l’on afinit de cycler le système. De mon expérience personnelle, une fois ceci établi, je n’ai plus jamais eu de concentration mesurable en nitrite. C’est seulement une fois que le système a été correctement cyclé que vous pouvez accueillir les poissons. Ce processus, est long (2 à 6 semaines) et demande de la patience. Réfrénez votre envie d’ajouter les poissons plus tôt, vous leur feriez du mal inutilement.

Accélérer le processus

On peut essayer d’accélérer le processus de cyclage en effectuant un apport extérieur en bactéries. Si vous avez dans votre entourage un système sain en fonctionnement, vous pouvez par exemple récupérer un peu de substrat ou d’eau du système, ce qui devrait permettre de démarrer l’installation des bactéries plus rapidement.

Planter pendant le cyclage

On peut planter les plantes dès le démarrage alor même qu’on est en train de cycler le système. Elles auront clairement du mal à se développer dans les premières semaines, et présenteront probablement des carences en nutriment tant que les poissons et leur nourriture plus équilibrée ne seront pas introduits. Cependant, ce sera également pour elle le moment de développer des racines et cela permettra d’avoir des plantes prêtes à absorber les nitrates de l’eau lorsque vous introduirez les poisson.

En résumé:

  • La phase de démarrage du système est critique, à surveiller tous les jours.
  • Elle consiste à installer les colonies de bactéries nitrificatrices
  • Les poissons ne devraient être introduits que lorsque le système est cyclé.
  • Il faut s’armer de patience, le cyclage peut prendre jusqu’à six semaines.

Cycler le système, c’est établir les bases de notre écosystème symbiotique, cette phase est à la fois délicate et passionnante. Une fois le système mature et avec un peu d’expérience, le suivi des paramètres de l’eau est beaucoup plus léger, je le fais personnellement au maximum une fois par semaine voire une fois par mois. J’espère que cet article aura été instructif, n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou expériences ci dessous!

Articles complémentaires

Pin It on Pinterest

Share This
X